Premier trailer pour Wolf Creek 2

Le boom du Torture porn a profité à bien des sous genres, mais un en particulier a connu un regain d’intérêt qu’il n’avait plus connu depuis trois décennies: le film de rednecks. Parmi les remakes de chefs d’œuvres du genre et autres bobines médiocres et craspecs, Wolf Creek de Greg McLean, sorti en 2005, a su se démarquer pour plusieurs raisons: sa violence crue, le jusqu’au boutisme de son gore et le charisme fou de son redneck, Mick Taylor.  Mais là où le premier opus reprenait le schema classique du genre, sa suite semble elle opter pour une alternative des plus inventives. Ainsi, ce que Wolf Creek livrait dans sa seconde partie, une course poursuite sous la forme d’une partie de chasse improvisée, semble être le coeur même de cette sequelle. Sachant que McLean reprend les commandes et que John Jarratt ré-enfile le chapeau à dents de requins et le couteau qui va avec, on ne peut que se dire que tout cela s’annonce très bien!

 

Lullaby Firefly

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.