2e édition du festival Rayon Fantastique à Angoulême: la programmation

Rayon Fantastique

Du 25 au 30 novembre prochain, Angoulême passe sous le « Rayon Fantastique » pour la seconde édition de ce festival dédié au genre sous diverses formes, ciné, BD et musique. Cinq jours de festivités, à la Cité de la Bande Dessinée, à la Nef et au Lisa, où la soirée d’ouverture se déroulera le 20 avec la projection de Plan 9 From Outer Space d’Ed Wood.

Deux soirées à thèmes sont prévues: une thématique « New York 70’s » avec la projection de Phantom of the Paradise de de Palma et des Guerriers de la Nuit de Walter Hill, une seconde consacrée aux vampires avec l’avant-première de A Girl Walks Alone At Night de l’iranienne Ana Lily Amirpour et le Nosferatu de Murnau.

Fritz The Cat se produira en ciné-concert sur Dracula, pages tirées du journal d’une vierge de Guy Maddin, tandis qu’une initiation au Roller Derby  et des rencontres-dédicaces avec les dessinateurs Jessica Abel et Bruno Maïorana seront organisées.

Côté enfants, le festival propose une sérance Ciné-môme des Goonies, ainsi qu’un atelier « cinémonstres », animé par le dessinateur Tristoon, pour apprendre à dessiner des monstres. Enfin, une belle Nuit Fantastique avec cinq films Les Dents de la Mer de Spielberg, l’avant-première de White God, Alleluia de Fabrice Du Welz, Massacre à la Tronçonneuse de Tobe Hooper et Starcrash : le choc des étoiles  de Luigi Cozzi.

Beau programme pour une belle initiative! Amis poitevins, à noter sur vos agendas!

Plus d’infos sur le site du festival.

Lullaby Firefly

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.