Guide de survie pour la Fin du Monde

 
 
 

On y est! Le moment redouté par toute une civilisation disparue il y a des siècles et remis à jour depuis quelques mois à l’approche imminente de la date fatidique est enfin arrivé. Mais pas de panique! Cellulo vous fournit ici quelques pistes à suivre pour survivre au cataclysme qui doit s’abattre en ce 21 décembre 2012.

 

  1. Remplir sa baignoire d’eau (La Route)

 

L’eau potable, c’est vital! Alors autant s’assurer d’en avoir quelques centaines de litres d’avance et sauter sur l’occasion. Au retentissement des sirènes, on se précipite dans la salle de bain et on s’en fait couler un bien frais.

Point négatif: Difficilement transportable, si l’on vient à devoir quitter son chez-soi par manque de nourriture, on sera contraint de laisser croupir le trésor derrière soi.

Probabilité de réussite: 0 % (si vous avez une douche)

 
 

  1. S’isoler au bout du monde avec ses gosses et une radio (Le Sacrifice)

 

Informés par les ondes et préservés de tout pillard malintentionné, vous pourrez couler des jours paisibles, entouré des vôtres, en vivant vaguement le truc de loin. De toute façon, vous vivez au milieu de nul part et vous n’avez pas vraiment d’amis.

Point négatif: En cas d’interruption de transmissions des programmes, vous finirez par vite vous faire chier, trouver votre femme trop grosse et vos gamins trop cons. Et puis votre baraque peut brûler.

Probabilité de réussite: 17% (si vous avez des réserves de piles)

 
 

  1. Se barricader dans un super marché (Zombie)

Le rêve de tout consommateur: Un mall entier, rien que pour soi, avec à volonté toute la bouffe, les fringues, les gadgets hi-fi dont on a toujours rêvé et qu’on a jamais pu s’offrir ! Tout le nécessaire à la survie est là, avec le confort en plus!

Point négatif: Peut attirer fortement les motards pillards et les zombies fans de Apple.

Probabilité de réussite: de 2% à 57% (selon le contexte)

 
 

  1. Construire un abri antiatomique dans son jardin (Take Shelter)

L’Apocalypse, faut s’y préparer et bien à l’avance, quitte à passer pour le taré du coin auprès de sa femme, ses voisins, ses collègues et son psy. Bien sûr, le doute s’installera mais ne vous laissez pas déstabiliser. Ils auront l’air bien con quand ils se prendront une tornade dans la gueule.

Point négatif: Risque d’internement en hôpital psychiatrique.

Probabilité de réussite: de 0% à 84 % (selon la distance entre vous et l’abri)

 
 

  1. Stocker de la nourriture et de l’essence ( Mad Max 2)

Pouvoir se déplacer est essentiel, plus particulièrement après la Fin du Monde. Dans ce nouvel environnement post-apo, deux choses vont devenir rarissimes et primordiales : la bouffe et l’essence. Pour la première, amassez toutes les conserves possibles, elles contiendront souvent de la viande et des légumes, soit des protéines et des vitamines. Une aubaine dans un monde où plus rien ne pousse, ni ne vit. Pour la seconde, va falloir cogner mais ça vous permettra de continuer votre chemin.

Point négatif: Il faudra bien vous nourrir, même si vous avez amassé des boites de bouffe pour chien.

Probabilité de réussite: de 0% à 78 % (selon votre capacité à vous battre)

 
 

  1. Aller au pub, boire une bière et attendre que ça se tasse (Shaun of The Dead)

 

Choisissez un endroit familier, dont vous connaissez les issues et barricadez-vous y avec votre meilleur pote, votre mère, votre copine et ses potes relous. Servez vous une bière et attendez que ça se tasse.

Point négatif: Un pub, ça a trop d’issues et rien à bouffer. Bref, un pub , c’est une idée trop con.

Probabilité de réussite: 2% ( si l’armée arrive à temps)

 
 

  1. Remonter le Temps (L’Armée des 12 Singes)

 

Le meilleur moyen pour ne pas subir la Fin du Monde, c’est encore d’éviter qu’elle ne se produise ! Et pour cela, il n’y a pas à tergiverser, il faut modifier le passé pour modifier le futur. Ea-sy. On se pointe au moment où le mec qui a provoqué la Fin du Monde végète dans un asile, on le neutralise et hop, c’est réglé.

Point négatif : Rentrer dans un paradoxe temporel et finir mourant sous les yeux du « nous » enfant.

Probabilité de réussite : 100% (sauf si vous vous êtes planté de mec)

 
 

  1. Se faire sauver par des Extraterrestres (Prédictions)

 

Nan, c’est débile. Les Extraterrestres, qui seraient d’une intelligence éminemment supérieure à la nôtre pour réussir à nous trouver dans l’univers et à venir jusqu’à nous, auraient très probablement d’autres chats à fouetter que de sauver nos peaux du cul.

Point négatif : Peuvent nous envahir et nous réduire en esclavage ou nous manger.

Probabilité de réussite: 0,1% (au cas où ce seraient des Extraterrestres gentils, à la E.T.)

 
 

  1. Cultiver des microbes (La Guerre des Mondes)

 

Et si justement, la Fin du Monde était causée par une invasion extraterrestre ? Eux et leurs armes sophistiquées, profitant de la désorganisation de notre espèce pour prendre le pouvoir et nous asservir. Ce serait pas mal qu’ils ne connaissent pas la grippe sur Mars, on leur ferait le coup des couvertures bourrées de bactéries !

Point négatif: La période d’incubation peut paraître sacrément longue.

Probabilité de réussite: 87% (s’ils ne sont pas immunisés)

 
 

  • 10. Se résigner (Melancholia)

 

Bon, après tout, la Guerre, la Famine dans le monde, votre fiancé que vous n’aimez pas tellement, votre sœur un peu crispante et la dépression auront eu raison de votre joie de vivre et de toute envie de survivre. Vous vous asseyez donc et attendez que ça se passe.

Point négatif: Vous allez mourir à coup sûr

Probabilité de réussite: 0% (sauf si la Fin du Monde n’a pas lieu)

 

 Sur ce, bonne chance.

 

Lullaby Firefly

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.