Une année 2016 (en dessin) par HollyShit

Une année 2016 (en dessin) par HollyShit

 

 

 

01-janvier 2016

Dès janvier, 2016 entame une vague de décès d’artistes qui ne manquera pas d’émouvoir et de conférer à cette année un statut de tueuse en série. Après, malgré une troublante loi des séries, la logique s’impose puisque nombre d’artistes qui ont marquée notre époque sont issus du baby-boom et que, non, malgré les progrès de la science, nous ne vivrons pas tous aussi longtemps que Kirk Douglas. Ainsi, en janvier, nous disions au revoir à Bowie, à Delpech, à Galabru et à Alan Rickman donc. L’occasion de se rerere… refaire Piège de Cristal, de se dire à quel point il était l’un des meilleurs éléments de la saga du sorcier puceau, de ressortir la pépite Truly, Madly Deeply ou encore de constater que la popularité de Galaxy Quest continue d’augmenter sans cesse au fil des années.

 

 

02-fevrier 2016

Notre brave Quentin, plus à un égo trip près, imagine déjà l’Oscars du meilleur scénario rebaptisé à son nom. Mais surprise ! : Les 8 salopards n’est même pas nommé dans la catégorie.  A noter que, si le scénar’ du Cluedo de Tarantino avait fuité sur internet, celui de Spotlight, lauréat de l’Oscars, semblait déjà lui aussi disponible depuis longtemps… sur Wikipedia ! Pour ma part, ayant vu les deux films mais n’ayant lu aucun des deux scripts, je me garderai bien de prendre davantage position. De toute façon, les compétitions…

 

 

 

03-mars 2016

Tandis que Brie Larson crève l’écran dans Room, Mary Elisabeth Winstead affronte John Goodman dans le sympathique 10 Cloverfield Lane. Et là, on se dit merde ! : Les nanas de Scott Pilgrim ont vraiment pas de bol ! A moins que quelqu’un ne décide sciemment de toutes les séquestrer… Vite, on tente de prévenir Alisson Brie et Ellen Wong avant de constater que, au vu de sa carrière, cette dernière est peut-être déjà maintenue prisonnière depuis plusieurs années.

 

 

04-avril 2016

 

Le printemps est de retour est avec lui pousse les fleurs et… et les suites d’Avatar ! En effet, tandis que des rumeurs semblaient annoncer un troisième puis une quatrième suite, Cameron officialise un cinquième volet ! Nous aurons donc droit à un Avatar 2 mais aussi à un Avatar 3, puis un Avatar 4 et enfin un Avatar 5. Forcément, on se demande à quoi bon et puis, on se dit que Cameron ne nous a jamais vraiment déçu, que les suites qu’il a réalisées pour l’instant se nomment Aliens et Terminator 2 (Oui, oui… y’a aussi Piranha, les tueurs volants…) et que le Big Jim doit en avoir sous la pédale pour assurer cette avalanche d’Avatars.

 

 

05-mai

Un an après le choc Fury Road, George Miller était de retour à Cannes pour cette fois présider le jury du festival. Forcément, son palmarès ne manquera pas de faire causer mais c’est malgré tout une  bonne chose de saluer de travail de Ken Loach en ces temps troublés et puis, c’est toujours autre chose que Claude Lelouch à Gérardmer…

 

 

06-juin 2016

 

Je profite de ce bilan pour parler d’un artiste bien moins célèbre mais qui m’est largement aussi cher. En effet, en juin, mon frangin Joss B. sortait son EP « Sourire aux lèvres », du hip-hop sans chichi bling-bling ni blabla vocodé. Et c’est à écouter ici : https://jossbmc.bandcamp.com/releases. Pour le dessin, c’est que cet EP devait s’intituler « Nos dernières chances » avant que Samy Nacery ne débarque avec son slam embarrassant et son clip champêtre.

 

 

07-juillet-aout 2016

Ayant assurément favorisé le houblon à la création, je m’aperçois maintenant que je n’ai que très peu dessiné cet été. Pas de sarcasmes donc sur les blockbusters estivaux ou sur la polémique en carton du burkini. En revanche, ce scandaleux petit calembour illustré a pu m’apporter une certaine notoriété en explosant littéralement les compteurs de ma page Hollyshit (plus de 700 partages, pour Rihanna, c’est même pas une photo de son p’tit déj, mais pour moi, c’est beaucoup !). Notoriété malgré tout d’autant plus relative que j’ai tout simplement oublié de signer la chose ! Allez, je me console en me disant que cela me permettra de nier si jamais Nick Rodwell et ses sbires de Moulinsart venaient à constater mon méfait.

 

 

09-septembre 2016

Après Lynch et Coppola, c’est au tour de Ridley Scott, trouvant un peu de place dans un emploi du temps pourtant bien rempli, de produire le premier long de son fils Luke (déjà réalisateur seconde équipe sur les derniers films du daron). Après, je ne vais pas porter de jugement sur Morgan, n’ayant simplement pas vu le film… Mais qui l’a vu ?!

 

 

10-octobre 2016

En 1978, Romero filmait ses zombies déambuler dans un centre commercial. Quarante ans plus tard, les morts vivants sont devenus des produits de grande consommation. Ainsi, au mois d’octobre, Walking Dead entame sa septième saison et rassemble à nouveau un très large public. Forcément, pour moi qui n’ai pas poursuivi l’expérience au-delà de la saison 1, ça reste un mystère…

 

 

11-novembre 2016

En ce mois de novembre sort l’impressionnant Tu ne tueras point de Gibson. Je me plais alors à imaginer ce que pourrait donner un Iron Man 4 réalisé par Mad Mel, comme le voudrait cette vieille rumeur comme quoi Robert Downey Jr. souhaiterait imposer son pote des AA sur le film. En tout cas, après un calamiteux Civil War qui peinait grave à imposer ses enjeux idéologiques, on se dit que Mel Gibson serait certainement le mieux placé pour appréhender ce super connard de Tony Stark dans toutes ses contradictions. Allez, on a le droit de rêver un peu, c’est bientôt Noël…

 

 

12-decembre

Il faut s’y faire, on devrait avoir droit à un Star Wars chaque décembre pour un moment. Vu l’abattage promotionnel et médiatique, c’est à se demander si Dark Vador et ses potes ne volent pas carrément la vedette à notre bon vieux père Noël Coca-Cola. Et, en 2016, la disparition de Carrie Fischer (quelques mois après Kenny Baker) n’arrange rien à l’affaire. Aussi, permettons nous de quitter cette galaxie lointaine pour évoquer les Blues BrothersHannah et ses sœursThe Burbs ou encore Austin Powers qui montrent que, contrairement à ce qu’on peut croire et à ce qu’il lui arrivait de penser elle-même, Carrie Fischer était loin d’être l’actrice d’un seul rôle.

 

Rendez-vous en 2017, une année où on s’élèvera spirituellement chez Scorsese, on pleurera en écoutant les histoires du monstre de Bayona, on voyagera dans le temps avec Malick, on se perdra dans le Détour labyrinthique de Christopher Smith, on hésitera à devenir végétarien devant Grave, on tapera du pied au son de Baby Driver, on retrouvera Mark Renton et les vieux potes de Trainspotting et où Christopher Nolan devrait rendre fier comme des coqs les dunkerquois et dunkerquoises.

 

 

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About HollyShit

C’est un endroit extraordinaire dont le nom s’affiche fièrement à front de colline (le « O » est à Alice Cooper et le « Y » à Hugh Hefner !) : cité des anges où tout le monde a un sexe, Mecque où les juifs sont bienvenus, usine à rêve désormais spécialisée dans le recyclage … Les étoiles tapissent ses trottoirs à défaut de pouvoir percer les nuages de pollution. Sous son soleil paradisiaque, la neige y tombe pourtant toute l’année, importée directement de Colombie. Là-bas, les nourrissons tètent du lait au silicone et les mexicains rêvent d’avoir des guatémaltèques pour récurer leurs toilettes. Ce pays sera ici représenté par un émissaire qui n’y a jamais foutu un pied et qui signe « Clém’ » à la pointe du stylet de sa palette graphique.