Free Fire de Ben Wheatley dévoile sa bande annonce

 

free-fire

Après les petites prod’ maison ( Kill List, Touristes, A Field in England) et l’adaptation du chef d’oeuvre de Balard High Rise, il semble que l’ami Ben Wheatley est bien pris son envol. Son prochain film, Free Fire, vient d’être présenté au festival du film de Toronto (TIFF) où les premiers retours critiques semblent conquis.

Se déroulant en 1978 à Boston, Free Fire plonge au coeur d’une transaction entre trafiquants d’armes dans un entrepôt désaffecté qui tourne à la fusillade. Sujet simple mais efficace, pour un polar action, qui fleure bon la badasserie et la poudre de flingues, scenarisé par Wheatley et sa moitié, Amy Jump. On se doute bien au vue de la carrière du bonhomme que Wheatley nous réserve une bonne détonation de violence mâtinée de l’humour noir auquel il nous a habitués.

Côté casting, Free Fire ne manque pas d’atoût, comptant au générique en plus de son acteur fétiche, Michael Smiley, la fraîchement oscarisée Brie Larson ( Scott Pilgrim), Cillian Murphy (Peaky Blinders), Sam Riley (le Ian Curtis de Control), Armie Hammer (le Lone Ranger) et l’habitué de Neill Blomkamp, Sharlto Copley. Le tout produit par l’éminent Martin Scorsese!

Sortie du film prévue pour 2017, sans date précise annoncée pour le moment, mais on trépigne d’avance.

 

 

En plus, l’affiche est canon!

 

free-fire-poster

 

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.