Critique: Mission Impossible 5 : Rogue Nation

VN:F [1.9.22_1171]
Notez ce film
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)

.

Mission Impossible : Rogue Nation

De Christopher McQuarrie

Avec Tom Cruise, Rebecca Ferguson, Simon Pegg, Jeremy Renner, Ving Rhames

Etats-Unis – 2015 – 2h12

Rating: ★★★☆☆

mi1

Après avoir sauvé le monde d’un attentat terroriste, en s’agrippant à mains nues sur un Airbus en décollage, Ethan Hunt est piégé par le chef d’une organisation appelé Le Syndicat. Comme cela ne suffisait pas, le service Mission Impossible est dissout suite à la demande du chef de la C.I.A. Pourtant, Ethan Hunt, devenu apatride, se sent encore investi d’une mission…

À la différence des espions humains trop humains (la trilogie Jason Bourne, James Bond dans Skyfall) où on se sauve soi-même, Ethan Hunt, joué par Tom Cruise, est un surhumain qui sauve le monde, encore une fois. Peu importe qu’il ait maintenant 50 ans (il ne les fait pas, tout comme Johnny Depp, Lenny Kravitz, Julianne Moore ou Sandra Bullock), Tom Cruise veut continuer à jouer les actionners face à la montée des super-héros tant qu’on est prêt à lui mettre un budget de deux fois celui des films de Stallone ou de Schwarzenegger et vu qu’on lui propose de moins en moins des « rôles de composition ». Alors ce film physique lui permet prouesses sur prouesses : en voiture, en moto ou en apnée… Pour que le récit ne soit pas trop simplet, on installe un alter ego au héros, un alter ego féminin (quid de ex-Madame Robin Thicke, Paula Patton ? la seule de la nouvelle équipe du précédent film qui ne revient pas, en même temps les rôles féminins de la franchise ont une durée de vie d’un film), à la fois agent double et femme fatale (bien qu’elle soit brune), Ilsa Faust, aidant le héros tout en ne jouant pas vraiment franc-jeu… Et d’un alter ego, en voici un deuxième, avec le méchant impassible à la voix cassée, Solomon Lane, prévoyant les actions d’Ethan Hunt comme on prévoit des déplacements d’échecs. Chaque personnage est un pion…

Car le film, dans son expression du ludisme, montre Ethan et son adversaire tels deux gamins s’amusant à un jeu dangereux. Alors que l’un anticipe les mouvements de l’autre, tous deux sont manipulés par Ilsa Faust, tous deux ont l’illusion de mener la partie, entre faux-semblants, infiltration et exfiltration. Et si depuis 15 ans le mal occidental premier est signifié comme le terrorisme, de toutes formes (financier, informatique ou attentat), on stipule de plus en plus qu’il est au départ qu’un trouble interne (même pitch dans le dyptique RED). Et heureusement, Ethan Hunt n’est ni Jack Bauer ni Liam Nesson dans Taken, pas de torture ou de sadisme caché derrière des prétextes de sécurité nationale, on se défend plus qu’on attaque, avec toujours l’appétit du jeu, jusqu’à la confrontation finale…

Tom Cruise a réussi de faire d’une franchise télévisuelle poussiéreuse, une série de films d’action en accord avec son temps dans une vision mondialisée (5 réalisateurs différents pour les 5 films). Après tout Fast & Furious va arriver à son huitième opus…

Hamburger Pimp

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

Ca peut également vous intéresser:

About Hamburger Pimp

Rônin durant l’ère Edo au 17ème siècle, mais persuadé de venir d’ailleurs, il fût de l’armée de samouraïs chargée d’exterminer des carcasses à moitié vide de zombies peuplant un domaine proche du mont Fuji, dirigé par un seigneur cannibale. Des victimes revenus en bourreaux peut-on dire. Il fût le seul survivant des sabreurs, blessé par une marque maudite, qui par moments le zombifie le poussant à rechercher de la chair fraîche mais allongeant sa vie considérablement, le rendant encore vivant aujourd’hui. Depuis il traque des zombies à travers le monde et le temps, à bon prix, ce qui l’a poussé à se faire passer pour un dirigeant de société de cinéma spécialisée dans les effets spéciaux gores alors que ce sont les zombies tout juste repassés par sa lame précise. Il lui arrive souvent de récupérer du sang afin de le réinjecter dans la terre d’un bonsaï conservé depuis des siècles. Cet arbre minuscule, pourrait être la clé de son salut face à sa fatalité…