Metal Hurlant Chronicles: des guests à la pelle

 

La série Metal Hurlant Chronicles inspirée du célèbre magazine de bande dessinée SF créé par Jean-Pierre Dionnet dévoile le nom de certains de ses guests présents dans les épisodes de la première saison, en préparation. Produite par We Production, les Humanoïdes Associés et Panini UK Media, la série a pour vocation de se trouver dans la lignée de série culte comme la Quatrième Dimension, selon l’aveu de son réalisateur.

Les premiers noms de guests ont été dévoilés, et ils vont ravir les geeks de tout genre! Le mythique Rutger Hauer, Michael Jai White (The Dark Knight, Black Dynamite), Scott Adkins (X-Men Origins: Wolferine, Expendables 2), Joe Flanigan (Stargate, Profiler) et James Marster (Spike de Buffy). Une belle tripotée de guests, de gueules de ciné pour une série d’ores et déjà auréolée d’un parfum de culte.

Prévue pour durer deux saisons de six épisodes chacune, la série devrait être prête pour avril 2012 en France. Reste à savoir quelle chaîne télé va  la diffuser…

Enfin, retrouvez les photos des premiers épisodes sur  la page Facebook de la série

Lullaby Firefly

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

Ca peut également vous intéresser:

Coffee & Cigarettes - Hors-série: Twin Peaks reporté à 2017
Lynch réagit à l'annonce
Critique: Deadpool - Contre
Que de la gueule !
Jigsaw fait son cinéma! – Psychose" style=" background: transparent url(http://www.celluloidz.com/./wp-content/uploads/2016/01/Jigsaw-Accueil-146x150.jpg) no-repeat scroll 0% 0%; width: 150px; height: 150px; ">
Jigsaw fait son cinéma! – Psychose
Les aventures du chat le plus gore du cinéma!

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.