Home Astuces Évaporation de piscine : comment la calculer et l’éviter efficacement ?

Évaporation de piscine : comment la calculer et l’éviter efficacement ?

163
0
Évaporation de piscine : comment la calculer et l’éviter efficacement ?

Posséder une piscine est un réel plaisir, surtout durant les périodes estivales. Cependant, l'évaporation de l'eau qui en résulte représente un désagrément non négligeable. Voici un guide pratique pour comprendre et limiter efficacement ce phénomène.

Les mécanismes de l'évaporation d'eau des piscines

Principe de l'évaporation

L'évaporation est un processus naturel qui fait passer l'eau de son état liquide à son état gazeux. Sous l'effet de la chaleur, les molécules d'eau acquièrent assez d'énergie pour s'échapper dans l'air. Ce phénomène se produit constamment à la surface de votre piscine.

Eau chaude versus eau froide

Nous recommandons de noter que l'eau chaude s'évapore plus rapidement que l'eau froide. En effet, plus l'eau est chaude, plus ses molécules sont énergiques et susceptibles de passer à l'état gazeux. De ce fait, le taux d'évaporation est plus important dans une piscine chauffée ou exposée au soleil.

Après avoir compris comment fonctionne le mécanisme d'évaporation, voyons maintenant quels sont les facteurs qui peuvent influencer son taux.

Les facteurs influençant le taux d'évaporation

Facteur climatique

  • L' : Plus le soleil est fort, plus la de l'eau augmente, ce qui favorise son évaporation.
  • Le vent : Lorsqu'il souffle à la surface de l'eau, le vent accélère le processus d'évaporation en emportant rapidement les molécules d'eau qui s'évaporent.
  • L'humidité relative : Plus l'air est sec, plus il peut absorber d'eau, donc un air sec favorise également l'évaporation.

Facteur lié au bassin

La taille de la piscine et sa profondeur jouent également un rôle. Plus la surface d'une piscine est grande, plus la quantité d'eau qui s'évapore est importante. Une piscine peu profonde aura tendance à avoir une eau plus chaude et donc à favoriser davantage l'évaporation.

Maintenant que nous avons identifié ces facteurs influençant le taux d'évaporation, voyons comment distinguer une simple évaporation d'une fuite.

Comment détecter une fuite versus l'évaporation normale

Détecter une fuite

S'il vous semble que votre piscine perd plus d'eau que prévu, il serait judicieux de vérifier qu'il ne s'agit pas d'une fuite. Pour cela, vous pouvez effectuer un test simple :

  1. Posez un seau rempli aux trois quarts sur une marche de votre piscine sans qu'il flotte.
  2. Vérifiez le niveau d'eau dans le seau et celui de la piscine.
  3. Au bout de 24 heures, si le niveau d'eau à l'intérieur du seau a baissé autant que celui de la piscine, il s'agit probablement d'une évaporation normale. Si le niveau d'eau de la piscine a baissé plus rapidement que celui du seau, il y a sans une fuite.

Il existe toutefois des solutions pour réduire ce taux d'évaporation.

Solutions pratiques pour réduire l'évaporation de votre piscine

La couverture de la piscine

Comme évoqué précédemment, utiliser une bâche ou une couverture adaptée est un excellent moyen pour limiter l'évaporation. Les couvertures sont conçues pour former une barrière qui limite le passage de l'eau à l'état gazeux.

Gestes éco-responsables

Adopter des comportements respectueux de l' peut également aider à préserver l'eau de votre piscine. Par exemple, évitez autant que possible la surchauffe de votre bassin et maintenez-le propre pour ne pas avoir à renouveler trop souvent l'eau.

Toutefois, choisir la bonne couverture reste un élément clé dans cette démarche anti-évaporation.

Choisir la couverture adaptée pour limiter la perte d'eau

Divers types de couvertures

Il existe plusieurs types de couvertures : les bâches, les volets roulants, les couvertures à bulles… Chacun a ses avantages et ses particularités. Les bâches à bulles par exemple, sont idéales pour les piscines chauffées car elles permettent de conserver la chaleur de l'eau en plus de limiter l'évaporation.

Choix en fonction des besoins

Lors du choix de votre couverture, prenez en compte la taille de votre bassin, le climat de votre région et vos habitudes d'utilisation de la piscine. Une bonne couverture doit être facile à installer et à retirer tout en assurant une protection efficace contre l'évaporation.

En somme, comprendre le processus d'évaporation et les facteurs qui l'influencent est essentiel pour mieux gérer votre piscine. Il existe des solutions simples comme l'usage d'une couverture adaptée ou encore l'adoption de comportements éco-responsables pour réduire significativement le taux d'évaporation. En faisant preuve de et d'engagement, vous pouvez contribuer à préserver cette ressource précieuse qu'est l'eau tout en profitant pleinement de votre piscine.

5/5 - (5 votes)

En tant que jeune média indépendant, Celluloïdz a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News