Un trailer pour 20,000 Days On Earth avec Nick Cave

.

.

Pape du punk rock arty de la fin des années 80, Nick Cave s’est imposé au cours de la décennie suivante comme une figure de poète maudit, doublé d’un crooner à la voix suave et à la mélancolie exacerbée. Son physique particulier et son charisme de fou ne lui avait pour le moment permis que de faire de courtes apparitions au cinéma et je me suis toujours demandée pourquoi des mecs comme Lynch ou Cronenberg n’avaient jamais exploité ce potentiel de beauté freak.

 Il aurait donc fallu patienter jusqu’en 2014 pour que le chanteur n’imprime la pellicule de sa personne et c’est sous l’impulsion de Iain Forsyth et Jane Pollard, deux artistes vidéastes londoniens que Nick Cave obtient son premier lead rôle dans un film de cinéma.

Cette première bande annonce vend déjà du rêve, forte d’une photo et d’une mise en scène ultra léchée (on est pas vidéaste d’art pour des prunes) et 20,000 Days On Earth s’annonce d’ores et déjà comme une expérience ciné. Avec Frank et Under The Skin, le cinéma british s’offre en 2014 des incursions dans des mondes bien étranges.

Le film devrait sortir le 19 septembre en Grande Bretagne, mais n’est pas encore annoncé dans nos contrées…

 

Lullaby Firefly 

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

Ca peut également vous intéresser:

Tags:

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.