Get On Up, le biopic sur James Brown

 

 

 

Au départ, un projet du chanteur lui-même avec le producteur Brian Grazer, qui s’occupe ce biopic, avec Mick Jagger. Ce fût ensuite Quentin Tarantino pour reprendre le projet, un genre qu’il n’a jamais fait. Ensuite c’est celui qui appelait le réalisateur de Kill Bill  «le nègre blanc», Spike Lee, avec qui il n’est plus ami depuis Django Unchained, qui est envisagé. Finalement, ce sera Tate Taylor (La couleur des sentiments) qui enrôle à nouveau Viola Davis et la récente oscarisée Octavia Spencer. Pour le rôle-titre, a été choisi Chadwick Boseman, présélectionné aux Oscars 2014 pour 42. Inédit en France, ce film est le récit du premier joueur de base-ball noir professionnel, il semble être habitué au biopic. Chadwick Boseman a adopté les coupes de cheveux excessifs et le phrasé de feu James Brown (en écho à son contemporain Muhammad «The Greatest» Ali) et s’est même mis au chant. À la vue de la bande-annonce, ça ressemble à Ray (dans l’essai d’englober toute la vie de l’artiste). Je me répète peut-être mais, pour les Oscars, commence-t-on les paris ?

Hamburger Pimp

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Hamburger Pimp

Rônin durant l’ère Edo au 17ème siècle, mais persuadé de venir d’ailleurs, il fût de l’armée de samouraïs chargée d’exterminer des carcasses à moitié vide de zombies peuplant un domaine proche du mont Fuji, dirigé par un seigneur cannibale. Des victimes revenus en bourreaux peut-on dire. Il fût le seul survivant des sabreurs, blessé par une marque maudite, qui par moments le zombifie le poussant à rechercher de la chair fraîche mais allongeant sa vie considérablement, le rendant encore vivant aujourd’hui. Depuis il traque des zombies à travers le monde et le temps, à bon prix, ce qui l’a poussé à se faire passer pour un dirigeant de société de cinéma spécialisée dans les effets spéciaux gores alors que ce sont les zombies tout juste repassés par sa lame précise. Il lui arrive souvent de récupérer du sang afin de le réinjecter dans la terre d’un bonsaï conservé depuis des siècles. Cet arbre minuscule, pourrait être la clé de son salut face à sa fatalité…