Pinocchio dans une poubelle…

.

.

Afin de régler une dette envers ses dealers, Patrick, un junkie de petite taille, enfile le costume de Pinocchio pour effectuer une passe avec un vieux pervers se prenant pour Geppetto. Recuisinant le conte de Carlo Collodi à la sauce humour trash, Extrême Pinocchio est un court-métrage éclaireur d’une future série passant à la moulinette les contes les plus connus intitulée Les Contes de l’extrême.

« J’ai utilisé ce deuxième degré de lecture pour détourner le conte et m’amuser à créer une situation sordide, explique le réalisateur et scénariste Pascal Chind. Il me fallait un personnage horrible autour duquel l’action allait se dérouler. J’ai choisi le plus gentil d’entre eux : Geppetto. J’ai fait de ce bon père à la morale irréprochable, un ogre malsain aux désordres psychiques effrayants. Ce décalage est le socle de ma comédie noire ».

Avec, à son casting, quelques « gueules » aperçues à la télé (Christophe Fluder, Brice Fournier, Jean-François Derec…), Extrême Pinocchio a remporté à Tours le Prix du Public au Festival Mauvais Genre 2014. En attendant les prochains épisodes…

La bande annonce

The Vug

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About The Vug

Utilisant que très rarement sa soucoupe volante en raison de son mal des transports, The Vug passe ses journées devant la télévision en se gavant de nicotine (l’unique aliment terrien qu’il peut supporter). En attente d’une régularisation de sa situation (ses papiers d’identité n’étant pas reconnus par l’administration), il descend régulièrement au bistrot en bas de chez lui, toujours accueilli par le patron d’un affectueux « Et un p’tit blanc pour le p’tit gris ! ».