Ca sort cette semaine (ou presque) au ciné et en DVD #6

NEWS 2017 6

 

De l’introspection scorsesienne, du super héros en bric, de la BD post-apo fr sur grand écran et de la burtonnerie et du culte vintage signé Coppola en DVD/ Br, ça sort cette semaine – ou presque.

 

Il aura fallu presque 20 ans à Scorsese pour enfin pouvoir mettre en boite son rêve d’adapter le roman Silence de Sh?saku End?. Suivant deux missionnaires jésuites portugais partis à la recherche de leur mentor dans un japon du XVIIe siècle persécutant les chrétiens, Silence vient compléter le questionnement du cinéaste sur la foi et la religion, déjà initié avec La Dernière tentation du Christ (1988) et Kundun (1997). Probablement un des plus beaux films de l’année.

 

 

Lego The Movie par Chris Miller et Phil Lord, ça avait une sacrée gueule. Lego Batman, par Chris McKay de Robot Chicken (moui pourquoi pas) et écrit par Seth Grahame -Smith, auteur de Pride & Prejudice & Zombies et Abraham Lincoln Vampire Hunter ( et scenariste de Dark Shadows…); ça en a quand même un peu moins.

Que devient la franchise méta sur, pour et par les geeks une fois moulée dans le costume du chevalier noir? Une nouvelle marque, plus familiale avec sa tonne de vannes que les Batman live métaphysiques de Nolan et Snyder, de quoi vendre la panoplie Lego Batman aux plus jeunes..

 

 

Un film fantastique français en salles! Tellement rare qu’on s’en étoufferait presque. Bon, de plus près, il s’agit de l’adaptation d’une BD française pour ados, Seuls et c’est chapeauté par David Moreau, déjà coutumier du cinéma de genre vu qu’il s’était déjà essayé à l’horreur avec le moyennement convaincant Ils et le remake US de The Eye.

Reste à voir ce que donne le résultat de cette audacieuse entreprise qui rappelle quelque peu le pitch d’un autre film de genre français, la petite pépite anglophone Alone (Don’t grow up).

 

 

Et dans les bacs:

 

Après les cata Dark Shadows et Big Eyes, Mrs Peregrine semble être le Burton rêvé pour retrouver l’essence fabuleuse des premiers Burton ( avant que celui-ci ne devienne feignant). Pour ceux qui ont encore le courage et ceux qui n’ont jamais perdu la foi ( avouons-le, les autres s’en foutent royal…).

 

Enfin, cette semaine sort le coffret collector de Rusty James par Wildside, comprenant le DVD et le Blu-ray de la copie HD restaurée, ainsi qu’un livre sur la génèse du film adapté et co-scenarisé par la romancière S. E. Hinton. Splendide noir et blanc incrusté de détails en couleurs, Rusty James est un des grands classique signé Coppola. 

 

 

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

Ca peut également vous intéresser:

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.