La Lisière, le court métrage d’anticipation made in France

 

 

la lisiere

 

Dans un monde post-apo, Hawa et son père tentent de survivre tant bien que mal. Mais leur camp est attaqué en pleine nuit par un groupe d’autres survivants, que la jeune fille va suivre jusqu’à la lisière d’une forêt.

Pour son second long métrage, Simon Saulnier s’attaque brillamment au post-apo, s’appuyant sur le choix de décors naturels, jouant sur l’immensité et le caractère inquiétant de ces derniers, magnifiés par la photo signée Thierry Pouget ( Eden Log) et le score d’Alex Corte?s (Martyrs, NightFare).

Une bien belle réussite visible en ligne jusqu’à lundi seulement et un nouveau nom à suivre, Saulnier bossant actuellement sur son premier long, Capture, narrant la détention d’un photographe de guerre, kidnappé et retenu par des trafiquants de drogue durant plusieurs mois. La survie semble d’ores et déjà un thème cher au réalisateur.

 

 

 

 

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.