Seth Ickerman lance son projet Blood Machines, la suite de Turbo Killer

 

 

Après avoir été révélé par leur Kaydara et leur bande annonce Ickerman, le duo derrière le pseudo Seth Ickerman s’était fait de nouveau notablement remarqué avec le clip réalisé pour Carpenter Brut, Turbo Killer, pour lequel Raphaël Hernandez et Savitri Joly-Gonfard avaient créé tout un univers post apo sombre, inspiré par la Horror SF 80’s.

 

 

Le clip ayant laissé entrevoir une nouvelle fois leur créativité visuelle et leur soucis de perfection qui avaient fait le succès de Kaydara, on attendait depuis de leurs nouvelles avec impatience. Attente grandement récompensée, car le duo annonce le lancement d’une campagne Kickstarter dans le but de financer Blood Machines, court métrage d’une trentaine de minutes à l’ambition dingue, faisant suite à Turbo Killer et toujours porté par la synthwave de Carpenter Brut.

Le film suivra deux chasseurs de robots devant poursuivre à travers la galaxie le spectre à la beauté envoûtante d’une machine qu’ils viennent d’abattre. S’intéressant à la question de l’intelligence artificielle et son “humanité” à la manière de Blade Runner, Blood Machines sera également emprunt d’horreur et de fantastique d’inspiration 80’s. Au vue de leurs précédents travaux, on peut déjà imaginer le boulot qui sera fait en terme de développement et de richesse visuelle d’univers.

 

blood-machines-teaser-poster

 

Le duo lance donc une campagne Kickstarter afin de réunir le budget nécessaire à la mise en place d’un projet de cette envergure, car difficile à produire en France, où l’on a pas l’habitude de voir des court-métrage avec autant de moyens, dans un monde SF entièrement créé de surcroît. Le financement participatif semble le seul moyen d’arriver à produire le film tout en gardant la liberté de faire le projet tel qu’i a été conçu initialement.

Leur boulot parle de lui même et depuis Kaydara, on a eu de cesse de dire ici combien on croyait en Seth Ickerman et leur capacité à renouveler la SF, quasi inexistante dans la création cinématographique française, de par la frilosité des producteurs à l’égard d’un genre qu’ils jugent trop coûteux et peu rentable (mais ça c’est un autre débat…).

Quoiqu’il en soit, à Cellulo, on continue de croire dans l’incroyable potentiel de Seth Ickerman, et on leur souhaite de pulvériser les objectifs de la campagne, pour qu’ils puissent avoir des moyens à la hauteur de leurs ambitions.

 

UPDATE: David Sandberg, le réalisateur de Kung Fury, rejoint le projet comme producteur exécutif!

 

Plus d’infos sur le projet sur le site Internet de Blood Machines.

Pour le soutenir, la campagne Kickstarter

 

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.