Le Top 10 de l’année 2016

top2016

Etrange année que cette année 2016, entre grosses attentes, pour la plupart comblées, et avalanche de blockbusters somme toute assez moyens. Chaque année, on se l’imagine plus riche cinématographiquement que les autres, puis au final, l’engouement s’essouffle au fil de l’année, parfois lassé par des promotions tapageuses étalées sur des mois, des projets de remakes/saga se succèdant les uns après les autres, formatés, calibrés à en devenir insipides..

Pourtant, le moment du top de fin d’année, c’est le moment de regarder en arrière et de chercher à tirer le meilleur grain. Et comme chaque année, les votes des rédacteurs sont parvenus à un consensus dont on est pas peu fiers! Ladies and gentlemen, The Top des tops 2016!

 

10. Ex-Aequo: Anomalisa de Charlie Kaufman et Duke Johnson / Le Garçon et la Bête de Mamoru Hosoda

top-10-n10

Que ce soit la poésie mélancolique du duo Kaufman / Johnson ou le récit initiatique du génie Hosoda, l’animation, très riche cette année il faut dire, a été dignement représentée dans ce top 2016.

Déjà présent dans le top en 2012 avec Ame & Yuki, Hosoda poursuit son thème de la parentalité en s’attachant au pendant paternel de son sujet et confirme une nouvelle fois son importance dans l’animation contemporaine.

Avec Anomalisa, Charlie Kaufman nous raconte une histoire de cul entre marionnettes consentantes dans le film en stop motion le plus désespéré de l’année.

 

9. Midnight Special de Jeff Nichols

MIDNIGHT SPECIAL

Alternant drames folks naturalistes purs (Shotgun Stories, Mud) et à cheval sur un genre (le fantastique de Take Shelter), Jeff Nichols explore lui aussi le lien paternel dans ce surprenant film de SF, digne héritier spielbergien insoupçonné, à faire pâlir J.J.

 

8. High-Rise de Ben Wheatley

high-rise

 

Le débrouillard britannique Ben Wheatley adapte avec brio la froideur de béton d’IGH de J. G Ballard, porté par la beauté singulière d’un Tom Hiddleston au top de sa forme, d’une Sienna Miller à fleur de peau et d’un Luke Evans halluciné.

 

7. Elle de Paul Verhoeven

elle

La performance d’Huppert et le caractère subversif du sujet en lui même font de Elle un des films chocs de cette année. Pro-viol ou violemment pro-féministe, le film de Verhoeven aura été un des films qui a le plus divisé. Pas le genre de bobine à mettre dans toutes les mains.

 

6. The Strangers de Na Hong-jin

the-strangers

Huit ans après The Chaser, six ans après The Murderer, Na Hong-jin livre Goksung – The Strangers, thriller horrifique insolite où s’entremêlent les codes de différents genres. Un film hors norme où explose Jun Kunimura, le chef des yakuzas de Why don’t you play in Hell de Sono Sion.

 

5. Mademoiselle de Park Chan-wook

mademoiselle9

Autre grand film provenant de Corée du Sud, Mademoiselle est un thriller hitchcockien où le maître Park Chan-wook atteint des sommets dans la virtuosité de la mise en scène,tout en explorant toujours les pulsions malsaines qui guident ses personnages.

 

4. The Neon Demon de Nicolas Winding Refn

NEON DEMON

Une fois encore, Refn offre une oeuvre à part entière, aux images de papier glacé et aux références horrifiques assumées. Son ode à la beauté est féminine et venimeuse, son propos aussi acerbe que la mythification est sublimée. Un mythe philosophique renvoyant à une époque où la barrière entre starification et intimité est de plus en plus étroite.

 

3. Dernier train pour Busan de Yeon Sang-ho

train-to-busan

Après s’être rôdé sur des films d’animation (dont la préquel Seoul Station), Yeon Sang-ho se lance dans le film live avec Dernier train pour Busan, film de zombies se déroulant la plupart du temps à bord d’un train où les survivants tentent de réchapper aux infectés. Ultra rythmé et inventif, Busan offre un nouveau souffle à un genre que l’on pensait pourtant éculé.

 

2. Les Huit Salopards de Quentin Tarantino

hateful-eight

QT fait son entrée fracassante dans un top Cellulo avec son Hateful Eight, western à huis clos avec un casting brillant et un scenario truffé de dialogues de ceux qui ont fait sa renommée. Sans gras, aussi vicieux que badass, Les Huit Salopards signe le grand retour de l’idole de notre adolescence.

 

1 . The Witch de Robert Eggers

the-witch

Si on pouvait en avoir dix par an des films comme The Witch, on ne se casserait plus la tête à faire un top. Eggers livre ici un premier film fort d’une mise en scène et d’une photo sublimes, reposant sur un scénario avec une réelle précision socio-historique et un soucis du détail folklorique qui apporte de la véracité à son récit. Intelligent et beau, que demander de plus?

 

 

LE TOP 10 DES REDACTEURS

 

Lullaby Firefly 

1 .Neon Demon  – 2. The Witch  – 3. Le garçon et la bête – 4. High Rise – 5. Midnight Special – 6. Hateful Eight – 7. Mademoiselle – 8. Dernier train pour Busan – 9. Elle – 10. Aaaaaaaah

Flop: Divines

Coup de coeur hors ciné: les albums AIM de M.I.A et Awaken, my love! de Childish Gambino

 

The Vug

1. Anomalisa – 2. The Neon Demon – 3. Les Huit salopards – 4. The Witch – 5. High-Rise – 6. Dernier train pour Busan – 7. Midnight Special – 8. Le Garçon et la Bête – 9. Premier contact – 10? Aaaaaaaah

Flop : Conjuring 2

Coup de cœur hors-ciné : l’album Is The Is Are de Diiv

 

Hamburger Pimp

1. The Strangers – 2. Dernier train pour Busan – 3. Mademoiselle – 4. The Revenant – 5. Les 8 salopards – 6. Premier contact – 7. Captain Fantastic – 8. Le Garçon et la bête – 9. Elle – 10. Money Monster

Flop: Les élections présidentielles américaines

Coup de coeur hors-ciné: la série Insecure

 

Skreemer

1. Elle – 2. Les 8 Salopards – 3. The Witch – 4. Midnight Special – 5. The Strangers – 6.Vaiana – 7. Premier Contact – 8. Alliés – 9. The Nice Guys – 10. The Revenant

Flop: Suicide Squad

Coup de coeur hors ciné:  La Jeunesse de Mickey

 

HollyShit

1. Anomalisa – 2. The Witch – 3. Jodorowsky’s Dune – 4. Mademoiselle – 5. The Nice Guys – 6. La Poesia sin fin – 7. Elle – 8. Les 8 salopards – 9. Kubo – 10. Green Room

Flop : « Seconde chance » par Samy Naceri
Hors ciné : Chroma de la bande à Debbache

 

Evilhost

1. Neon Demon – 2. The Witch – 3. Nina Forever – 4. Juste la fin du monde – 5. The hateful height  – 6. Département V Délivrance – 7. Dawn of Justice director’s cut – 8. Rogue One – 9. Dernier train pour Busan – 10. X-men Apocalypse

Flop : Suicide Squad

Coup de coeur hors ciné: Jeu pc Hyper Light Drifter

 

Nonobstant2000

1. The Neon Demon – 2. Mademoiselle – 3. High-Rise – 4. The Strangers – 5. Elle – 6. Krampus – 7. Midnight Special – 8. Dernier train pour Busan- 9.  Star Trek Beyond – 10. Batman vs Superman : Dawn of Justice

Flop: The Mind’ eye ( et il en boude encore dans son coin!)

Coup de coeur : The Girlfriend Experience S01

 

Gutbuster

1. Dernier Train pour Busan – 2. The Hateful Eight – 3. Zootopie – 4. Conjuring 2 – 5. Le Garçon et la Bête – 6. The Witch – 7. Peter & Elliot le dragon – 8. Bone Tomahawk 9. The Revenant – 10.These Final Hours

Flop : Rogue One

Coup de cœur hors ciné: la série The Crown

 

Naughty Bear

1. Le dernier train pour Busan  – 2. The Strangers  – 3. The Witch  – 4. Zootopie  – 5. Green room/The Revenant – 6. Conjuring 2 – 7. Hush/High Rise – 8. Don’t breath  – 9. Ouija Origin of Evil  – 10 Rogue One/Hardcore Henry

Flop: The human centipede 2

Coup de coeur: Ash vs Evil dead (saisons 1 et 2)/Chroma/Doom (ps4)

Zelig

1. Carol – 2. Mademoiselle – 3. Paterson – 4. El Clan – 5. The Revenant – 6. Ma Loute – 7. Elle – 8. A perfect Day – 9. The Strangers – 10. Green Room

 Flop : Ave César !

Coup de coeur hors ciné: la série Braindead

 
 
 

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Celluloidz