Game of Thrones saison 6, le récap’: Episode 8 – No One [SPOILERS]

LOGO GOT CELLULO

Le calme (relatif) avant la tempête, voilà une expression qui pourrait une fois de plus définir ce nouvel épisode deGame of Thrones. Il nous faudra en effet attendre une semaine encore pour assister à la bataille du Nord qui s’annonce des plus épiques (le traditionnel avant-dernier épisode ?). Au programme de cette dernière ligne droite avant le choc : quelques saillies gores, du romantisme chevaleresque, un air de déjà-vu pour Tyrion et la fin d’un cycle pour une petite…

 

Pour ce qui est de la violence, on peut toujours compter sur les frères Clegane ! Bel et bien de retour, le Limier assouvit sa vengeance en massacrant une poignée de salopards. Il est par la suite amené à recroiser le chemin de Beric Dondarrion (qu’il a déjà occi par deux fois !) qui a mis la main sur trois autres brigands. Point de combat à mort cette fois puisque les deux « gentlemen » négocient l’exécution de leurs gibiers de potence. Serait-ce le premier pas vers une alliance inattendue ?

 

Pendant ce temps à King’s Landing, son frangin la Montagne laisse à nouveau  entrevoir sa puissance et sa sauvagerie. En effet, Cersei se résout à employer la violence et envoie son foudre de guerre sur les Moineaux venus la quérir dans sa tour de recluse. Il suffira d’une bonne petite décapitation à la main pour convaincre notre petite troupe de fanatiques de faire demi-tour et d’opter plutôt pour une bonne petite prière tranquillou. Forcément, ce petit point sur le « i » (bien que cette image soit assez paradoxale pour une décapitation…) aura des effets puisque le roi Tommen, plus que jamais sous influence du Grand Moineau, décide d’interdire les duels judiciaires, privant ainsi Cersei de son atout de taille et de muscles pour le futur procès religieux qui lui pend au nez (puisque la marche de la Honte ne semblait pas suffire…).

 

Loin de ces énièmes coups théâtres qui menacent sa sœur, Jaime mène le siège de Vivesaigues, sous intrigue pour le moins inattendue qui trouve déjà sa conclusion dans cet épisode !  Ce non-événement aura néanmoins permis au Régicide de recroiser l’autre femme de sa vie, Brienne, toujours autant portée sur le code de la chevalerie. Ni sexe, ni violence donc entre les deux guerriers qui finissent par reprendre des routes différentes, dans des camps différents.

08 - The famous dwarf copie

Mais qu’en est-il de Tyrion Lannister ? Celui-ci qui s’autoproclame ici « nain le plus célèbre au monde » (ce qui doit probablement être vrai dans la réalité aussi vu la popularité du personnage !) a été tenu à l’écart des principales intrigues par son départ à Essos.  Il semble cantonné, exception faite d’une rencontre alléchante mais encore stérile avec les dragons, aux manœuvres politiques, quand il ne s’applique pas à dérider Ver Gris et Missandrei à coup de vin et de blagues. Néanmoins, le Lannister exilé, aidé par Varys (qui repart sur Westeros accomplir une mystérieuse mission), s’est à nouveau hissé au rang de Main du Roi (de la Reine pour le coup). Forcément, quand tout va trop bien, le ciel s’assombrie vite dans Game of Thrones et, comme si la fonction l’imposait, Tyrion va devoir, après King’s Landing, faire face à un second assaut maritime. Braavos est en effet attaquée par l’imposante flotte des maîtres, bien résolu à réinstaurer l’esclavage. Si le nain le plus célèbre du monde ne peut plus compter sur les feux grégeois, il entrevoit le salut dans le retour de la Khaleesi et de son dragon, dans un cliffangher un peu cheap (qui n’est pas sans nous rappeler qu’Emilia Clarke, c’est aussi la Sarah Connor de Terminulor Genesys !).

 

Cet épisode est en grande partie consacré à la jeune Arya Stark qui n’en aura pas fini de nous balader depuis deux saisons. Venue à Braavos pour devenir une tueuse Sans-Visage,  « une petite » n’a pas arrêté de saborder son enseignement, dissimulant son épée et assassinant le mauvais homme par vengeance (elle sera punie par cécité avant que Jagen ne lui redonne la vue). Après s’être orienté vers le théâtre au contact d’une actrice maternelle (cultivant d’ailleurs une certaine ressemblance avec Catelyn Stark) qu’elle a décidé d’épargner, Arya est désormais la cible des Sans-visages. Alors qu’elle est laissée pour morte, elle est secourue par sa nouvelle alliée. Mais sa bienfaitrice est bien vite assassinée par la Némésis d’Arya, une Sans-visage surnommé the Waif par les fans. Les deux filles se lancent dans une course poursuite dont l’issue ne laisse évidemment pas de surprises… Arya finit par ramener le visage de son adversaire à ce pauvre Jagen qui a vraiment manqué d’instinct et qui se retrouve sans disciple. L’heure de la vengeance serait-elle enfin venue pour une petite Stark ?

 

Pour un épisode creux, force est de constater qu’il y avait quand même long à dire. On espère que l’épisode très attendu de la semaine prochaine ne se limitera pas à une débauche d’action mais réservera aussi son lot de péripéties et de retournements inattendus. A lundi donc pour l’affrontement de l’année qui opposera Jon Snow le brave et Ramsay Snow l’ordure. La neige risque de se teinter de rouge…

09 - Baston de batards copie

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About HollyShit

C’est un endroit extraordinaire dont le nom s’affiche fièrement à front de colline (le « O » est à Alice Cooper et le « Y » à Hugh Hefner !) : cité des anges où tout le monde a un sexe, Mecque où les juifs sont bienvenus, usine à rêve désormais spécialisée dans le recyclage … Les étoiles tapissent ses trottoirs à défaut de pouvoir percer les nuages de pollution. Sous son soleil paradisiaque, la neige y tombe pourtant toute l’année, importée directement de Colombie. Là-bas, les nourrissons tètent du lait au silicone et les mexicains rêvent d’avoir des guatémaltèques pour récurer leurs toilettes. Ce pays sera ici représenté par un émissaire qui n’y a jamais foutu un pied et qui signe « Clém’ » à la pointe du stylet de sa palette graphique.