Chips-Movie : Invisible Man versus Human Fly

VN:F [1.9.22_1171]
Notez ce film
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

.

Invisible Man versus Human Fly

De Mitsuo Murayama

Avec Ryugi Shinagawa, Yoshiro Kitahara, Joji Tsurumi

Japon – 1957 – 1h36

Rating: ★★★★☆

 

Invisible Man versus Human Fly

Une série de meurtres mystérieux sont commis à Tokyo, les victimes sont retrouvées une lame de poignard plantées dans le cœur et le meurtrier demeure toujours insaisissable au point que la police se demande si les meurtres ne sont pas perpétrés par un homme invisible. Une entrevue avec une équipe de scientifiques leur prouvera que le procédé est effectivement réalisable par le biais d’une exposition à un certain dosage de radiations, mais le cobaye ne pourra pas redevenir visible sans développer une forme de cancer très agressive. Toutefois l’explication ne convint pas un détective pugnace, présent à deux reprises aux moments des crimes, et qui lui avait plutôt entendu un bruit étrange à chaque fois. Un bruit..de mouche.

Au regard du film indien Eega (2012) racontant l’histoire d’un jeune homme assassiné injustement et ré-incarné en mouche (et faisant malgré tout de son mieux dans son état pour protéger sa fiancée des stratagèmes libidineux de son meurtrier) les possibilités d’un remake de Invisible Man vs Human Fly apparaissent aujourd’hui comme complètement affriolantes et l’on se surprend à se demander quelle tournure prendrait à notre époque cette battle de scientifiques. Mais pour ce film datant de 1957, le postulat science-fiction hautement improbable du récit se fait humblement prétexte à quelques séquences d’ effets spéciaux renouant avec l’âge d’or des premiers trucages.

Le vrai spectacle demeurant avant tout du côté du déroulement d’une enquête policière assez classique, pourvue cependant  d’ une très belle mise-en-scène de film noir, d’une somptueuse photographie, ainsi que d’un méchant assoiffé de vengeance assez détonnant.

On est pas du tout dans l’esbrouffe ni le grand déballage, et le twist final n’en est que d’autant mieux réussi.

                                                                                                                                                                                                                                Nonobstant2000

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Nonobstant2000

Le samedi soir il mange des chips. Pas de catch, pas de foot; si tu veux tu peux venir!