Critique: Les 4 Fantastiques

VN:F [1.9.22_1171]
Notez ce film
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

The Fantastic Four

de Josh Trank

avec Miles Teller, Kate Mara, Michael B. Jordan, Jamie Bell

Etats-Unis – 2015 – 1h46

Rating: ★☆☆☆☆

Fant4stics

Reed Richards, génie ayant crée un prototype de téléporteur vers une autre dimension, est recruté par une agence gouvernementale afin de mener à terme son projet. Il y fait la connaissance de Sue Storm, son frère Johnny et Victor Von Doom, et vont ensemble mettre au point une machine qui pourrait sauver le monde. Quand cette dernière leur est retirée au profit de la NASA, Reed, son ami d’enfance Ben ainsi que Johnny et Victor décident d’être les premiers hommes à utiliser la téléporteur. Mais la planète se trouvant de l’autre côté du portail semble avoir une conscience propre, et transforme le groupe.

10 après l’ignoble 4 Fantastiques et sa suite, il est vrai qu’un reboot était plus que salutaire, surtout sous la direction de Josh Trank, dont les idées s’avéraient intéressantes sur le papier. Déjà, faire du groupe de jeunes adultes à défaut de quadra en faisait un film générationnel, comme le trailer pouvait le souligner. Le sort du monde, dirigé par des vieux cons, ne devra son salut qu’à la nouvelle génération, les pots cassés étant leur fardeaux. L’autre idée brillante de ce nouveau Fantastic 4 étant de faire des pouvoirs acquis un handicap, une maladie dont les protagonistes souhaitent se débarrasser. A ce titre, la transformation de Reed Richards pourrait sortir d’un film de Cronenberg tant elle s’avère dérangeante.

Hélas, les bonnes intentions de Trank lui ont valu de se faire virer du montage final, qui s’avère d’une durée de…1h35 ! Et le problème ne vient pas seulement du fait que le film est affreusement coupé dans tout les sens, mais qu’il n’est tout simplement pas terminé ! Un work in progress en quelque sorte, mais que la Century Fox n’a aucune honte de sortir. Que ce soit la triangle Reed/Sue/Victor, la résolution des intrigues ou sous intrigues (Pourquoi Victor déteste l’humanité ? Deal with it, cher spectateur), aucunes questions ne trouvera de réponses. Ce qui assez logique en fin de compte, étant donné qu’on passe de l’accident des protagonistes au combat final en une vingtaine de minutes !

Fantastic 4 est un gâchis monstre, ou tout est survolé et dont les FX ne sont même pas terminés, à tel point qu’ils ressemblent parfois à un épisode de Mutant X. Il n’y a rien à dire de plus sur ce foutage de gueule, mais il est simplement très triste de voir les studios marcher une troisième fois sur ce groupe de super héros. Espérons que la suite prévu pour 2017 rattrape le coup, mais on flippe déjà sévère.

Evilhost

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Evilhost

Venu du futur pour empêcher Argento de devenir aussi mauvais qu’Uwe Boll, j’ai malheureusement échoué dans ma mission. Ainsi donc, je suis bloqué dans cette réalité alternative ou Spielberg est considéré comme un génie, condamné par les dieux du bis à mater en boucle et pour l’éternité la filmo de Jean Luc Godard.