Un film en un plan : Rocky Balboa

.

.

ROCKY BALBOA

Une jolie contre-plongée, une lumière salvatrice, un poing levé, un peignoir Rocky, un public en délire, ce plan résume à lui tout seul la note d’intention du sixième volet d’une des sagas les plus mythique de l’Histoire du cinéma.

Il aura fallu à Sylvester Stallone une longue traversée du désert pour qu’il ait le recul, le vécu et n’ayons pas peur des mots, la sagesse de pouvoir offrir un épilogue aussi poignant. Depuis le tout premier Rocky sorti dans les années 70, Sly met en scènes les vicissitudes de sa carrière, voire même de sa vie personnelle au travers des aventures de son alter-ego fictif, Rocky Balboa. Dernier baroud d’honneur d’une légende du grand écran, on peut voir sur ce plan un Rocky/Sly faisant ses adieux à son public. Il est inondé et aveuglé par une lumière symbolique, comme si elle était projetée par le public (nous sommes sa lumière, s’il brille, c’est grâce à nous, vas-y tu peux pleurer maintenant). Ce que Sly nous dit humblement à travers ce plan, c’est tout simplement qu’il nous doit tout et qu’il se devait de quitter le ring la tête haute en concluant sa saga avec sincérité, dignité et honnêteté.

Rocky Balboa est un film puissant qui réussit à traduire naïvement, avec des mots simples et directes (à l’image de son personnage principal) les choses de la vie. Jouant sur la corde nostalgique mais pas que, Stallone pose ses tripes sur la pellicule et nous arrache les larmes. Impossible de ne pas avoir envie de serrer cette montagne dans nos bras une fois le générique de fin arrivé. On t’aime Rocky.

 

Gutbuster

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Gutbuster

Gutbuster est un fantôme, un esprit frappeur s'amusant à effrayer les gens dans leur quotidien. Infligeant des tortures mentales abominables, le bougre s'amuse à intervertir les dvd dans des mauvaises pochettes, ouvrir les boites de figurines ou encore régler les radio-réveils sur NRJ. Il peut aussi s'amuser à pirater votre compte Amazon pour commander des livres de Berbard-Henri Levy ou le dernier film en date de Franck Dubosc. Tremblez, cinéphiles du monde entier, Gutbuster veille au grain pour vous faire trembler d’effroi !