Un film en un plan: Là-haut

.

.

UP

Venant tout juste de perdre Ellie, son épouse, Carl décide de s’envoler avec sa maison pour rejoindre les Chutes du Paradis, voyage que le couple avait toujours rêvé de faire depuis leur plus tendre enfance, par soif d’aventure.

Le fauteuil de Carl est placé au centre du cadre, a côté de celui d’Ellie. Ils se trouvent au sommet des Chutes du Paradis, l’endroit même où le couple rêvait de finir leurs jours. Durant une bonne partie du film, Carl ne vole pas avec la maison, il la traîne sur le dos comme un fardeau. La maison symbolise les souvenirs et la vie menée avec sa femme, mais paradoxalement ces souvenirs ne vont pas l’aider à « voler », mais au contraire l’écraser et l’empêcher d’avancer. Il faudra que Carl parcourt un long chemin de croix avant de comprendre que l’aventure dont Ellie rêvait, c’est en passant sa vie à ses côtés qu’elle l’a vécue. Ce n’est qu’arrivé au sommet des Chutes, avec l’aide du petit Russell, qu’il va réussir à tourner la page pour vivre d’autres aventures. Et c’est durant une scène lourde de sens que Carl va littéralement vider la maison en jetant tous les meubles/souvenirs pour réussir à se libérer et s’envoler, laissant au passage les deux fauteuils côte à côte. Le couple pourra donc demeurer à jamais ensemble au sommet des Chutes du Paradis, leur destination de rêve.

Gutbuster

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Gutbuster

Gutbuster est un fantôme, un esprit frappeur s'amusant à effrayer les gens dans leur quotidien. Infligeant des tortures mentales abominables, le bougre s'amuse à intervertir les dvd dans des mauvaises pochettes, ouvrir les boites de figurines ou encore régler les radio-réveils sur NRJ. Il peut aussi s'amuser à pirater votre compte Amazon pour commander des livres de Berbard-Henri Levy ou le dernier film en date de Franck Dubosc. Tremblez, cinéphiles du monde entier, Gutbuster veille au grain pour vous faire trembler d’effroi !