Les Gardiens de la Galaxie, le premier trailer

.

.

Les franchises Marvel continuent à déferler à intervalles réguliers dans les cinémas, lâchant ses hordes de super héros en tout genre, pour le plus grand plaisir, ou déplaisir parfois, des fans, toujours plus ou moins au bord de l’overdose.

Puis parfois, il y a le projet audacieux, couillu, qui redonne foi en la machine. C’est le cas de Guardians of the Galaxy, traduisez Les Gardiens de la Galaxie, team de super héros datant de 1969, remise au goût du jour via une nouvelle formation, initiée en 2008.  Ce n’est pas tant le comics originel qui rend le projet attrayant que la personne à qui elle a été confié : James Gunn, le réalisateur fabuleusement barré d’Horribilis et de Super, ayant fait ses armes de jeune loup dans les écuries Troma !

Mais un géant tel que le studio a vite fait d’étouffer les hardeurs de petites mains issus de l’indé et du ciné alternatif. La bande annonce était donc attendue avec une pointe d’angoisse. Et on ne peut pas dire qu’elle manque de la Gunn touch! Tout ça s’annonce fortement décalé, tout en garantissant son lot de scènes d’action top badass.

Lullaby Firefly

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.