Le Top 10 de l’année 2012

.

.

10. Millenium

de David Fincher


Après The Social Network, David Fincher revient au thriller avec cette version US de Millenium, le best seller de Stieg Larsson. Choisissant le rigide Daniel Craig et la candide Rooney Mara pour interpréter les rôles principaux de Blomkvist et Lisbeth Salander, Fincher s’approprie une histoire presque taillée sur mesure pour son univers sombre.

9. 13 Assassins

de Takashi Miike


Le prolifique génie japonais continue après Hara-Kiri de reprendre un classique du cinéma japonais et de le refaire à sa sauce. Majestueux et magistral, le Miike 2012 est encore une preuve de la virtuosité du Maître, de par sa mise en scène et son discours, transformant en partie de jeu de Go une titanesque bataille de sabres qui dure près de cinquante minutes!

8. Detention

de Joseph Kahn


Mêlant meta-slasher et délires spatio-temporels, Detention est le bubblegum pop-movie de l’année. Croisant Breakfast Club, Scream et Scott Pilgrim, Joseph Kahn redore son blason après son catastrophique Torque (qu’il n’hésite pas à égratigner ici) avec l’aide de Josh Hutcherson – l’une des belles gueules de Hunger Games – également producteur du projet. Si ça va trop vite pour toi, c’est que t’es trop vieux!

7. Les Enfants loups, Ame & Yuki

de Mamoru Hosoda


Après La Traversée du temps et Summer Wars, Mamoru Hosoda poursuit son ascension avec cette touchante histoire écolo-humaniste qui vient attaquer Hayao Miyazaki sur ses propres terres. Entre la chronique familiale et le conte fantastique, Les Enfants loups, Ame & Yuki a su nous émouvoir par sa justesse de ton, sa magie visuelle et l’intelligence de sa réflexion sur la parentalité.

6. Guilty of Romance

de Sono Sion


L’heure de la consécration artistique a sonné pour l’auteur de Suicide Club. Transposant Belle de jour dans le Japon moderne, Guilty of Romance convoque Éros et Thanatos dans un thriller violent qui offre les plus beaux portraits de femmes de 2012. Aussi radical sur le fond que dans la forme, le film de Sono Sion est une expérience cinématographique qui ne ménage pas son spectateur.

5. The Dark Knight Rises

de Christopher Nolan

Parmi tous les blockbusters rouleaux-compresseurs de l’année (Avengers, Prometheus, Skyfall), The Dark Knight Rises est le seul à avoir su s’imposer dans notre Top. Explosant le mythe de Batman, Christopher Nolan maintient son titre de maître du film intelligent à très gros budget et clôt sa trilogie dans la noirceur la plus totale. Et tant pis pour ceux qui résument les 2h40 du film aux deux secondes de la mort de Marion Cotillard!

4. Cosmopolis

de David Cronenberg


Dans la droite lignée de Crash, David Cronenberg nous invite sur les banquettes d’une limousine pour assister à l’effondrement de notre système financier avec cette adaptation du roman de Don DeLillo. Robert Pattison casse son image de vampire mièvre de Twilight dans ce road-movie philosophique et quasi-immobile qui se dévoile un peu plus à chaque vision.

3. The Woman

de Lucky McKee


Privé de sortie en salles, The Woman reste néanmoins le film d’horreur de l’année. Lorsque le réalisateur de May rencontre le perturbant romancier Jack Ketchum, on obtient une déflagration splatterpunk traumatisante qui vient questionner notre humanité à travers la place de la femme dans la cellule familiale. L’Enfer est pavé de bonnes intentions. The Woman en est une illustration puissante.

2. Looper

de Rian Johnson


Si Lucky McKee a fait le film d’horreur de l’année, son ancien monteur Rian Johnson a pour sa part réalisé un classique instantané du cinéma de science-fiction moderne. Sur fond de boucles temporelles, Joseph Gordon-Levitt affronte son futur lui-même, interprété par un Bruce Willis vieillissant qui n’hésite pas à écorner son image. Quand l’action et l’esprit font bon ménage.

1. Take Shelter

de Jeff Nichols


La fin du monde n’a pas eu lieu. Mais dans la flopée des films apocalyptiques qui ont envahi les écrans, Take Shelter est le seul qui a su mettre l’humain au cœur des enjeux avec une telle puissance. Âgé d’à peine 33 ans, Jeff Nichols fait preuve d’une maturité impressionnante et confirme qu’il est fait de l’étoffe des plus grands, sachant concilier les impératifs d’un film de genre avec les ambitions du cinéma d’auteur. Que le film se soit hissé à la tête de notre Top 2012 n’est finalement qu’une évidence.

Retrouvez toutes les critiques de nos 10 films de l’année .

.

Les Tops 10 des rédacteurs

Lullaby Firefly

1. The Woman 2. Les Enfants loups Ame &Yuki 3. Take Shelter 4. Guilty of Romance

5. 13 assassins 6. Cosmopolis 7. God Bless America 8. Looper 9. Detention 10. The Raid

The Vug

1. Looper 2. Take Shelter 3. Wrong 4. Les Enfants loups Ame & Yuki 5. Prometheus

6. 13 assassins 7. God Bless America 8. The Woman 9. Guilty of Romance

10. (ex æquo) Cosmopolis / Holy Motors

Hamburger Pimp

1. 13 assassins 2. Guilty of Romance 3. The Woman 4. Take Shelter

5. Les Enfants loups Ame &Yuki 6. The Raid 7. Cogan 8. Detention 9. The Dark Knight Rises

10. (ex æquo) God Bless America / Prometheus

Skreemer

1. Looper 2. The Dark Knight Rises 3. Ulysse, souviens toi! 4. Detention 5. Le Territoire des loups

6. Millenium 7. The Woman 8. Les Muppets, le retour 9. The Hobbit

10. (ex æquo) La Taupe / Avengers

Nightmare

1. The Dark Knight Rises 2. Looper 3. Prometheus 4. La Cabane dans les bois 5. Millenium

6. Avengers 7. God Bless America 8. Hunger Games 9. Take Shelter 10. Cosmopolis

Nico Darko

1. Killer Joe 2. Des hommes sans loi 3. Millenium 4. Take Shelter 5. Moonrise Kingdom

6. Argo 7. Les Cinq Légendes 8. God Bless America 9. Bullhead 10. Looper

Zelig

1. Amour 2. Cosmopolis 3. Take Shelter 4. Killer Joe 5. La Taupe 6. Bullhead

7. Holy Motors 8. The Dark Knight Rises 9. La Chasse 10. Kill List

Miho

1. Cosmopolis 2. Detention 3. The Woman 4. Looper 5. Le Territoire des loups

6. Guilty of Romance 7. Prometheus 8. The Raid 9. La Dame en noir 10. Ulysse, souviens toi!

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Celluloidz