Semaine Batman, l’édito



Jamais un film n’avait autant été attendu par l’équipe Celluloïdz que le dernier volet de la trilogie Batman de Nolan. Et aucun Super Héros ne fait autant l’unanimité que le Chevalier Noir. Alors forcément, on se devait de leur consacrer à tous deux une semaine spéciale…

Au final, que symbolise vraiment Batman dans notre culture? De ses origines à ses influences, la figure du Chevalier Noir synthétise à elle seule à la fois la double figure de l’Homme et du Héros, la dualité de celui qui se met au service de la Justice, au détriment de sa propre existence, de sa propre morale. Un chevalier au sens moyenâgeux du terme, le justicier ultime en somme.

Son influence dans la culture pop reste sans limite. Des autres comics sur lesquels planent son ombre (n’y a-t-il pas un peu de lui dans les persos de Big Daddy dans Kick Ass, ou encore du Hibou de Watchmen ?), jusqu’aux références omniprésentes dans la culture geek, que ce soit les séries (voir les excellentes parodies de Community, That’ 70’s show, les Simpsons, ou encore South Park), les films (comment oublier le gremlins chauve-souris dans Les Gremlins 2 ?), sans compter sur les innombrables produits dérivés, téléfilms, dessins animés, OAV, jeux vidéos et autres jouets à son effigie. La preuve en vidéo:

 

Après le diptyque Burton, le diptyque Schumacher, voici que s’achève en grande pompe la trilogie Nolan, probablement celle qui aura le plus approfondi le personnage schizophrène de Bruce Wayne, fouillé au fin-fond de l’esprit torturé de ce personnages à la double identité, tout en présentant Gotham, non pas comme une ville imaginaire mais à l’image de notre société, de n’importe quelle ville occidentale. La saga s’achève et il y a fort à parier que l’on reverra bientôt l’Homme chauve souris sur grand écran… Reste à savoir si le prochain à s’y coller aura le talent et l’audace de Nolan, le charisme et la justesse de Bale…

Quoi qu’il en soit, nous allons vous faire plonger tout au long de la semaine au cœur de la Légende.

 Lullaby Firefly

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.