Bande annonce de Ai To Makoto, le musical de Miike


Peu de réalisateurs actuels atteignent l’hétéroclisme et le grain de folie de Takashi Miike. Il suffit de regarder l »imposante et surprenante filmo du gars pour en prendre conscience. Après avoir fait dans le polar trash, le film gore, le western, le film de super héros, la SF métaphysique, le remake de grands classiques, le cinéaste s’est lancé dans la comédie musicale!

Adapté du manga éponyme d’Ikki Kajiwara et de Takumi Nagayasu, Ai to Makoto narre une romance entre deux lycéens que tout oppose (qui a dit High School Musical ?), agrémentée de quelques scènes de fight bien badass. Un sujet en or pour l’un des réalisateurs les plus givrés de sa génération, qu’il se devait de rendre bien plus dingue en y ajoutant des parties chantées.

Ça a l’air beau, complètement barré et ça sort le 16 juin au Japon! Pourvu que le film ne mette pas des années à parvenir chez nous, comme c’est souvent le cas des oeuvres du cinéaste prolifique!

 

 

 

Lullaby Firefly

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.