Abraham Lincoln Vampire Hunter : le premier trailer!


Timur Bekmambetov est un sacré personnage. Non content d’avoir obtenu son sésame pour Hollywood avec son diptyque russe Night Watch et Day Watch et d’avoir acquis une  réputation pas trop dégueu avec Wanted, l’ ours kazakh a bien compris le système de la production de film en mettant trois kopecks dans la prod de deux immondices qu’il n’aurait voulu réaliser pour rien au monde à savoir le ridicule Apollo 18  et l’anecdotique Darkest Hour.

Autre leçon bien retenue, le pitch fait le buzz et en matière de pitch, Abraham Lincoln Vampire Hunter, adapté du roman éponyme  de Seth Grahame-Smith fait partie des plus intrigants du moment, bien que tout soit condensé dans le titre.

Ainsi, on l’attendait cette bande annonce, à la fois pour voir ce que pourrait rendre ce genre de délire mais surtout pour voir ce que Timur et sa patte griffue pouvait en faire! Et on reconnait effectivement la Timur’s touch, entre ralentis  et bullet time effects dignes des Wachoski, scènes de bataille en mode Guerre de Sécession et explosions à gogo, bien qu’il semble que le producteur, Tim Burton, ait pu avoir une influence quelque conque sur l’ambiance et la photo…  Et le pire (ou le mieux), c’est que ça fonctionne!

 

Lullaby Firefly

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.