Le Top 10 de l’année 2011

.

 

10. La Planète des singes: Les Origines

de Rupert Wyatt

Notre top s’ouvre par le prequel de l’une des franchises les plus célèbres du cinéma de science-fiction. Les singes se rebiffent et on les comprend. Film surprise d’un été riche en blockbusters, La Planète des Singes : Les Origines s’est démarqué par son approche originale, son respect du matériau original et surtout par sa volonté d’apporter quelque chose de foncièrement nouveau à la saga. Andy Serkis confirme quant à lui qu’il est l’acteur-roi de la performance capture.

 

9. Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne

de Steven Spielberg

Mille milliards de mille sabords ! Où l’on retrouve à nouveau la performance capture et Andy Serkis (en capitaine Haddock) mais aussi Jamie Bell, Daniel Craig, Simon Pegg et Nick Frost. Conçu par la superteam de l’année (Steven Spielberg + Peter Jackson + Edgar Wright + Steven Moffat + Joe Cornish = ça déchire !), Les Aventures de Tintin réalise un rêve de gosse et parvient à retrouver l’esprit des bandes dessinées de Hergé. Des étoiles plein les yeux pour le meilleur film d’aventures vu sur grand écran depuis belle lurette.

 

8. X-Men : Le Commencement

de Matthew Vaughn

Troisième et dernier blockbuster de notre classement, X-Men : Le Commencement plonge le film de super-héros dans un décorum à la James Bond. Après le succès de Kick Ass, Matthew Vaughn réalise l’autre prequel surprise de l’année, enterrant tout le travail précédemment accompli par Bryan Singer. De l’action, du rire et surtout du drama en puissance pour un film conçu dans l’urgence et qui donne un passé convaincant à chaque protagoniste. Marvel peut enfin sortir la tête de l’eau et dire merci à Matthew.

 

7. Hobo with a Shotgun

de Jason Eisener

Le pétage de plomb de l’année ! Après Machete, on n’en a toujours pas fini avec le Grindhouse de Tarantino et Rodriguez. L’immense Rutger Hauer endosse le costume crasseux d’un clodo qui décide de faire le ménage dans une société pourrie. Brassant des pans entiers du cinéma bis, Hobo with a Shotgun fonce dans le tas et envoie bouler le moralisme politiquement correct. C’est grossier, débile et excessivement gore, mais ça fait parfois un bien fou de péter dans la soupe.

6. Essential Killing

de Jerzy Skolimowski

2011 aura été l’année de la réhabilitation pour Skolimowski, cinéaste polonais jusque là oublié malgré cinquante ans de cinéma. Avec son seizième long-métrage, il fait de Vincent Gallo un taliban en cavale dans les paysages inhospitaliers du Moyen Orient. A la fois survival, film d’action, film pictural, film d’auteur et film politique, Essential Killing touche à une forme d’universalité pure par une expérience cinématographique qui se passe de dialogue. Bref, du cinéma direct qui parle de ce qui se passe sur Terre à l’instant T.

 

5. Super

de James Gunn

Un loser en puissance devient un super-héros pour sortir son épouse des griffes d’un trafiquant de drogue. Oubliez Kick Ass car voici le film définitif sur les Real-life superheroes. Signé James Gunn, scénariste issu de la firme Troma et réalisateur du bisseux Horribilis, Super questionne les excès de la justice sommaire avec une jubilation contagieuse. On rit et on pleure devant les aventures pathétiques de son héros interprété par l’excellent Rainn Wilson. Ajoutez au casting Ellen Page, Liv Tyler et Kevin Bacon et vous obtenez la plus grosse baffe DTV de l’année.

 

4. Black Swan

de Darren Aronofsky

Natalie Portman n’a pas volé son Oscar en interprétant une jeune ballerine se transformant en cygne noir. Une descente dans les méandres de la folie que Darren Aronofsky filme avec une virtuosité l’amenant sur des cimes autrefois atteintes par Roman Polanski. Dans la continuité réaliste de The Wrestler, Black Swan parle de passion et de sacrifice dans ce qui reste le film le plus abouti du réalisateur new-yorkais.

 

3. The Tree of Life

de Terrence Malick

2011, l’odyssée de la vie. En mettant en parallèle la vie d’un homme avec la création de l’univers et l’apparition de la vie sur Terre, Terrence Malick compose un poème métaphysique monumental pour évoquer Dieu, la mère, l’amour, la mort et les regrets. A la fois simple et compliqué, The Tree of Life a divisé aussi bien le public que les critiques mais il est fort à parier que l’on tient là un chef-d’œuvre pour les trente années à venir.

 

2. J’ai rencontré le Diable

de Kim Jee-woon

Après le blockbuster Le Bon, la brute et le cinglé, le cinéaste sud-coréen Kim Jee-woon surprend une nouvelle fois son public avec ce thriller extrêmement noir (qui a connu quelques problèmes de censure dans son propre pays) où un super agent des services secrets traque le psychopathe qui a massacré sa fiancée. Porté par l’extraordinaire Choi Min-sik (Old Boy), J’ai rencontré le Diable est un chef-d’œuvre éprouvant dont on ressort complètement lessivé.

 

1. Drive

de Nicolas Winding Refn

La force tranquille. L’auteur de Bronson, Valhalla Rising et de la trilogie Pusher a mis tous les rédacteurs de Celluloïdz au diapason. En effet, son dernier film est le seul à avoir fait la totale unanimité dans nos classements personnels. Avec Drive, Nicolas Winding Refn transforme Ryan Gosling en ange gardien d’une famille persécutée par d’affreux gangsters. C’est beau, c’est pur, c’est puissant et c’est notre film de l’année.

Retrouvez toutes les critiques de nos 10 films de l’année en cliquant ici.

 

Les Tops 10 des rédacteurs

 

Lullaby Firefly

1. J’ai rencontré le Diable 2. Drive 3. The Tree of Life 4. Slice 5. Super

6. Essential Killing 7. Black Swan 8. Hobo with a Shotgun 9. X-Men : Le Commencement 10. Blood Island

 

The Vug

1. J’ai rencontré le Diable 2. The Tree of Life 3. Drive 4. Super 5. Essential Killing

6. Hobo with a Shotgun 7. Slice 8. Redline 9. Black Swan 10. Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne

 

Hamburger Pimp

1. J’ai rencontré le Diable 2. The Tree of Life 3. Black Swan 4. Arrietty, le petit monde des chapardeurs 5. Drive

6. Super 7. Blood Island 8. Melancholia 9. Slice 10. Redline

 

Skreemer

1. The Tree of Life 2. Les Aventures de Tintin 3. X-Men : Le Commencement 4. Drive 5. Super 8

6. Attack the Block 7. Fighter 8. Black Swan 9. Hobo with a Shotgun 10. Harry Potter  les Reliques de la Mort

 

Nightmare

1. Hobo with a Shotgun 2. Sucker Punch 3. X-Men : Le Commencement 4. Paul 5. La Planète des singes

6. Drive 7. Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne 8. Super 9. Green Hornet 10. Black Swan

 

Nico Darko

1. Drive 2. J’ai rencontré le Diable 3. La Planète des singes 4.The Man from Earth 5. Balada Triste

6. Fighter 7. The Loved Ones 8. The Artist 9. True Grit 10. L’Ordre et la Morale

 

Zelig

1. Shame 2. Essential Killing 3. The Tree of Life 4. J’ai rencontré le Diable 5. Drive

6. Melancholia 7. Il était une fois en Anatolie 8. Black Swan 9. The Murderer 10. Fighter

 

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Celluloidz