Festival Utopiales 2011: la programmation


.

Pour sa douzième édition, le Festival International de Science-fiction de Nantes 2011, qui se déroulera du 9 au 13 novembre, est placé sous le thème de l’Uchronie, ce genre très particulier de la SF qui consiste à réécrire l’Histoire dans un univers parralèle et qui amènera à l’émergence du mouvement Steampunk dans les années 80.

Présidées par Pierre Bordage, les Utopiales passent en revue toutes les disciplines artistiques (cinéma, littérature, BD, arts plastiques, jeux vidéos, etc.). Mais la science-fiction, comme son nom l’indique, étant de la fiction basée sur la science, le Festival propose également pléthore de conférences, débats et autres rencontres sur la science, la philosophie, l’Histoire et l’Art. Les cerveaux devraient donc être en ébullition pendant cinq jours.

Concernant la compétition internationale cinéma, sept longs-métrages seront présentés dans la sélection officielle : le péplum high-tech très attendu Les Immortels de l’esthète Tarsem Singh, le kollywood délirant Endhiran de S. Shankar (dont on vous avait déjà dit le plus grand bien lors de son passage à l’Etrange Festival de Paris), le thriller de laboratoire Beyond the Black Rainbow du Canadien Panos Cosmatos, le huis-clos spatial Love de l’Américain William Eubank ainsi que trois films espagnols, Eva de Kike Maillo, Verbo d’Eduardo Chapero-Jackson et Extraterrestre de Nacho Vigalondo.

En parallèle, outre la compétition des courts-métrages, des séances spéciales permettront de découvrir (ou redécouvrir) entre autres sur grand écran le diptyque Gantz de Shinsuke Sato et l’adaptation live de Yamato Space Battleship de Takashi Yamazaki dont notre rédacteur Hamburger Pimp ne s’est toujours pas remis. Egalement au programme, des rétrospectives des désormais cultes Hardware de Richard Stanley, The Fall de Tarsem Singh (encore lui) et La Montagne sacrée du stakhanoviste Alejandro Jodorowsky.

Parmi la multitude d’invités en tous genre, nous retiendrons (mais c’est totalement personnel) la venue de poids lourds de la littérature SF moderne comme Norman Spinrad (Jack Barron et l’éternité, Rêve de fer), le pape du Steampunk Tim Powers (Les Voies d’Anubis) et l’Irlandais Ian McDonald (Desolation Road). Côté France, on retrouvera également des éminences comme Gérard Klein (l’anthologiste de la SF, hein, pas L’Instit), Thierry Di Rollo et Joëlle Wintrebert.

Le programme de ces Utopiales 2011 étant plus que chargé, nous ne pouvons que vous inviter à aller sur le site du festival www.utopiales.org. Donc, si le weekend du 11 novembre, vous traînez du côté de la ville natale de Jules Verne, venez donc surbooster vos synapses dans ce Festival SF  de haute tenue.

The Vug

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About The Vug

Utilisant que très rarement sa soucoupe volante en raison de son mal des transports, The Vug passe ses journées devant la télévision en se gavant de nicotine (l’unique aliment terrien qu’il peut supporter). En attente d’une régularisation de sa situation (ses papiers d’identité n’étant pas reconnus par l’administration), il descend régulièrement au bistrot en bas de chez lui, toujours accueilli par le patron d’un affectueux « Et un p’tit blanc pour le p’tit gris ! ».