Teaser dévoilé mais sortie repoussée pour Piranha 3DD


Décidément, ça sent le sapin chez Dimension Films. Alors que Scream 4, bien que rentabilisé, n’a pas eu le succès escompté, la malédiction des suites semble encore avoir frappé la compagnie, sur la suite de Piranha 3D cette fois-ci. En effet, l’accueil chaleureux reçu à la sortie du film d’Alexandre Aja avait poussé les producteurs a annoncé dans la foulée une sequelle rapidement appelée Piranha 3DD, et dont le pitch se résumait à « plus de sang et des seins plus gros » (d’où le jeu de mot sur le bonnet D…). Un projet mûrement réfléchi et écrit comme semblait l’indiquer la précipitation avec laquelle il avait été annoncée. Des infos sortaient ça et là à intervalle régulier (des noms du casting comme celui de David Hasselhof annoncés), mais rien de concret n’était réellement avancé, jusqu’à ces derniers jours, où un teaser et une affiche ont été dévoilés. On s’étonnera donc tout de même d’apprendre que la sortie, prévue à la base pour novembre prochain, a été repoussée à courant 2012, sans autre précision, selon un communiqué de presse de Dimension. Vu que, dans la foulée, ils ont également annoncé le report sans précision de date pour la sortie de The Amityville Horror: The Lost Tapes, qui devait faire suite au remake récent et sortir le 27 janvier,  cela ne présage rien de bon pour la société de production que les frères Weinstein avaient lâché à Disney en 2005…

Cependant, comme pour pallier le mauvais oeil, le premier teaser du film a été révélé aux Scream Awards. Un bon moyen de montrer aux professionnels comme au public que le projet tient la barre. Si au passage, ça peut faire son petit buzz, c’est tout bénèf!

Le bonus? Ving Rhames est de retour!

Lullaby Firefly

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.