The Darkest Hour, la bande annonce

 

 

Le plus célèbre  kazakh actuel, Timur Bekmambetov, réalisateur de Night Watch, Day Watch et Wanted, a troqué pour 2011 sa casquette de réalisateur pour celle de producteur. Déjà derrière le repoussé Apollo 18, le Blair Witch lunaire, le bonhomme a aussi mis de sa personne dans The Darkest Hour de Chris Gorak, anciennement directeur artistique chez les Coen, Gilliam ou Spielberg. Et la bande annonce du projet vient juste d’être dévoilée.

Le pitch? Un groupe de potes partis faire la fête à Moscou deviennent les témoins d’une invasion d’extraterrestres invisibles et se nourrissant d’énergie, tout en faisant exploser toute forme de vie. Pas tenté sur le papier? N’oubliez pas que c’est chapeauté par Timur,  et que, forcément, ça comporte son lot d’explosions, d’effondrement d’immeubles et de SFX en tout genre.

Porté par la bouille mimi d’Emile Hirsch, The Darkest Hour promet bien des choses. Avec 40 millions de dollars de budget, il est certain que le film sera de meilleure qualité que le déplorable Skyline.

Mais reste une question: c’est encore à la mode en 2011, les films d’invasion extraterrestre? Parce que le film ne sort pas avant le 28 décembre 2011…

 

 

Lullaby Firefly

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.