Teen horror movies : que sont devenus les n’enfants ?



On sent dans l’air comme la fin de l’été. Un été bien morose côté soleil, un peu comme ceux qu’on vécu les trentena… pardon, adolescents à la grande époque des « teen horror movies ». Souviens-toi ! Sydney qui court comme un canard pour échapper au tueur de Scream, Julie qui voit à peine le crochet du vilain de Souviens-toi l’été dernier tellement qu’il pleut, Brenda qui veut se taper Paul qui veut se taper Nathalie qui veut taper Brenda parce qu’elle a quand même de sacrées pulsions meurtières… Eh bien une bonne dizaine – voire plus – d’années plus tard, désormais adultes, nos héros hurleurs se sont émancipés. Voyons de plus près ce que sont devenus ces grands n’enfants !


Scream de Wes Craven (1996)

C’est qui déjà ? Neve Campbell, Skeet Ulrich, Rose McGowan, Matthew Lillard


C’est quoi au fait ? Sydney est traumatisée, sa mère a été assassinée. Donc, elle ne veut pas coucher avec son chéri Billy qui commence à en avoir marre de se la mettre sous l’oreille. Bizarrement, un tueur masqué s’agite sur le campus et manifeste l’envie de la « saigner comme une truie ». Heureusement, sa pote Tatum et son flic de frère Dewey sont là, l’occasion de faire des soirées pyjamas avec lapin géant en peluche. Cool, sauf que le tueur qui a un sacré couteau semble bien la connaître… Son boyfriend Billy ? Cruche, c’est bien plus compliqué que ça.


Y deviennent quoi les n’enfants ? Neve Campbell alias Sydney vit 1996 comme une année de gloire cinématographique (on la retrouve dans Dangereuse Alliance) après la série La vie à cinq. Aujourd’hui, 37 ans, elle tourne… dans Scream 4, Scream 5 et The Grudge 4. Aouch. Le beau Skeet Ulrich (Billy) se désespère en grattant des petits rôles dans des séries policières comme Les Experts et Los Angeles, Police judiciaire, quant à Matthew Lillard il a mis à profit ses fossettes en endossant le rôle de Sammy pour l’adaptation de Scooby Doo. Finalement, c’est Rose McGowan qui s’en sort bien avec un rôle principal dans la série à succès Charmed, un ticket d’entrée dans le Grindhouse de Tarantino et Rodriguez ainsi qu’une incrust’ dans Conan 3D de Marcus Nispel.


Verdict : Scouic ! C’est pas la gloire pour ces « teenagers » dont les carrières respectives dégoulinent autant que le masque dans Scream.



Souviens-toi l’été dernier de Jim Gillespie (1997)

C’est qui déjà ? Jennifer Love Hewitt, Sarah Michelle Gellar, Ryan Phillippe, Freddie Prinze Jr.


C’est quoi au fait ? Julie et ses amis fêtent la fin de l’année scolaire à coup de champagne. Enfin pas tous parce que Julie est une sacrée rabat-joie et passe son temps à faire la morale à tout le monde. En tout cas, c’est pas ça qui va empêcher Barry de conduire pété comme un coing avec Julie qui chiale déjà à moitié. Bam ! Les quatre ados attardés percutent une grosse biche alors que la route est déserte. Ah nan, en fait c’est un homme. Vite fait, bien fait ils le balancent à la mer. Oui mais. Un an après, chacun se fait persécuter et éviscérer par un gros crochet tout rouillé : beurk ! « Je sais ce que tu as fait l’été dernier« , en même temps vu que le tueur c’est toi macchabée pas la peine d’en faire tout un cinéma, ça nous aurait évité de voir et entendre Julie crier et pleurer pendant plus d’une heure et demie.


Y deviennent quoi les n’enfants ? Jennifer Love Hewitt décroche là son plus grand rôle pour enchaîner les bides jusqu’à sa série rien qu’à elle, Ghost Whisperer. Elle en profite pour se marier avec son partenaire dans la série, et zou ! Elle nous ferait presque oublier sa prestation dans Garfield 1… et 2. Sa copine de pellicule, Sarah Michelle Gellar lui emboîte le pas en mettant les bouchées doubles : c’est la même année que démarre la série Buffy contre les vampires. Un gros succès jusqu’à l’arrêt de la série en 2003, qui lui a permis de décrocher le rôle principal dans le remake The Grudge 1… et 2. Et allez au passage elle épouse Freddie Prinze Jr. qui la suit aux génériques de Scooby-Doo et Cendrillon et le Prince (pas trop) charmant, de quoi remonter le moral du minet dont la côte de popularité a vite disparue (voire n’a jamais existée). Et Ryan Phillippe dans tout ça ? Ryan joue au beau-gosse dans Sexe intentions et Collision, récolte tout plein de prix pour Gosford Park… pour finir par sombrer dans la boulimie.


Verdict : Vlan, dans les dents ! Les quatre chérubins auraient mieux fait de ne pas piquer la Range des parents et de s’en tenir… au théâtre ?


Destination finale de James Wong (2000)

C’est qui déjà ? Devon Sawa, Ali Larter, Kerr Smith, Seann William Scott

C’est quoi au fait ? Les voyages scolaires ont toujours un côté excitant, surtout quand on est américain et qu’on va à Paris ! Enfin, Alex ne se doutait pas que ce serait à ce point-là… A peine installé dans l’avion avec ses camarades de classe, ce teenager de lycéen a la vision du crash en plein air de l’avion et la mort bien dégueu de tous. Pris d’hystérie, il se fait virer de l’avion avec cinq des élèves et une prof, pour constater une fois au sol que l’avion explosera bien quelques mètres plus hauts. Alex aurait trompé la mort ? Mais oui ! Et elle va finir son travail en zigouillant bien salement les sept inconscients. Tu es du genre à flipper du quotidien ? Destination finale est là !

Y deviennent quoi les n’enfants ? Devon, aka Casper dans le film éponyme de Brad Silberling, n’avait qu’une peur : être cantonné aux teen-movies. Prenant la fuite, il a donc bien réussi à se faire oublier… bravo ! A part quelques rôles de-ci de-là (Extreme dating, Devil’s Den), il finira comme bon nombre par rejoindre à l’occasion une série policière, en l’occurrence NCIS : Los Angeles. La blondinette Ali Larter réussi à se faire embaucher sur la série à semi-succès Heroes qui lui vaudra des saturn/scream/teen/SFy awards en veux-tu en voilà. Elle continuera au cinéma sans grande conviction (Obsessed, Resident Evil : Afterlife, The Grudge 4), mais allez, on lui laisse une dernière chance avec le Mosasaure d’Aja prévu pour 2012. Kerr Smith a connu son heure de « gloire » en interprétant Jack dans la série Dawson, un passage qui lui a ouvert les portes du cinéma grand public avec Destination finale. Bon, depuis c’est carrément la lose avec à son palmarès Sexe intentions 3 ou encore Mortelle Saint-Valentin 3D. Comme ses copains, il est récupéré le plus souvent dans des séries tv comme Les Experts ou NCIS… Enfin, Seann renfloue son porte-monnaie en endossant la casquette de Stifler dans la saga American Pie et en prêtant sa voix à celle de l’Age de Glace. Il est celui qui s’en sort le mieux en réussissant à esquiver la petite lucarne. Well done !

Verdict : Comme bien souvent, le rôle principal n’est pas un cadeau… A part Devon, les autres ont réussi à mettre un peu de sous de côté avec une mention spéciale à Seann alias Stifler.

Cette première session consacrée aux acteurs des teen-horror movies nous permet de conclure à un misérable échec de la part des espoirs du cinéma ‘ricain du genre. A trop vouloir fuir leur destinée de scream queen/king en puissance, ces n’enfants ont tous ou presque rejoints les oubliés des années 90.

Nightmare

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Nightmare

Aspirée par ses cauchemars étant petite, Nightmare émerge à ses 20 ans les idées plus ou moins claires. Seul problème : ses neurones ont été reprogrammés… Pour survivre, elle doit désormais s’emparer des jolis rêves de ses victimes et les remodeler à sa manière pour transmettre ses peurs. Pour se ressourcer, elle capte les rayonnements des écrans qui lui donnent chaque jour de nouvelles idées, comme grignoter des barbapapa, calculer la vitesse de propulsion idéale d’un aéronef plus lourd que l’air ou encore lire des études sur le cépage.