Josh Brolin dans le Old Boy de Spike Lee

 

Josh Brolin

La vague des remakes sauce Hollywood est loin d’être passée. Pire, de semaine en semaine, les projets s’annoncent, se confirment, souvent accueillis avec méfiance par les fans des films originaux.

Même les succès reconnus et primés  ont droit à leur réécriture. Il n’y avait donc pas de raisons à ce que le Old Boy de Park Chan-wook échappe à la règle, bien que le projet soit annoncé comme adaptation du manga originel de Tsuchiya Garon.

Un temps envisagé par Spielberg, Dreamworks et Will Smith,  c’est finalement Spike Lee, toujours estimé malgré les nombreux échecs commerciaux, qui va endosser les responsabilités d’une telle mise en boite. Autant dire que remaker le même ouvrage qu’un film qui a reçu le Grand Prix du Jury à Cannes n’est pas une sinécure et nombreux ceux qui seront là pour l’attendre au tournant, se délectant d’avance du point de comparaison.

Qui pourra remplacer Choi Min-sik, inoubliable dans le rôle principal de la version coréenne? Le site Deadline a aujourd’hui confirmé la rumeur selon laquelle ce serait Josh Brolin qui aurait décroché le pompon… L’acteur aurait effectivement signé son contrat pour débuter le tournage en mars prochain. Rien n’a encore été dévoilé pour le reste du casting, cependant,  le nom de Christian Bale semble avoir été évoqué pour jouer le rôle du méchant mais au vue de l’emploi du temps chargé de l’acteur le plus courtisé du moment, sa participation est loin d’être évidente.

Si cela ne vous convainc pas, sachez que le scenario est signé par Mark Protosevich, responsable de script de Je suis une Légende et de Thor

Lullaby Firefly

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email
Tags:

About Lullaby Firefly

Créature assemblée par les mains expertes d’un obscur savant fou d’origine bavaroise à l’accent tranchant comme un scalpel, Lullaby Firefly profite chaque année de la nuit d’Halloween pour s’illustrer dans quelques macabres méfaits, comme le vol de sucettes et le racket d’oursons en gélatine. Oubliant souvent sa tête dans le frigo, rempli de restes de villageois qu’elle affectionne particulièrement, elle se rend régulièrement dans la clinique du Docteur Satan pour un petit rafistolage express, secret de son éternelle jeunesse.