Critique d’Harry Potter et les Reliques de la Mort – Partie 2

VN:F [1.9.22_1171]
Notez ce film
Rating: 4.3/5 (8 votes cast)

 

Harry Potter and the Deadly Hallows – Part 2

De David Yates

Avec Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson, Ralph Fiennes, Michael Gambon, Alan Rickman et Helena Bonham Carter

Etats-Unis/Royaume-Uni – 2011 – 2h10

Rating: ★★★☆☆

Le monde pourrait se diviser en trois catégories : ceux qui ont lu les sept volets de la saga Harry Potter, ceux qui se sont contentés de voir les films et ceux qui n’en ont rien à foutre. Pour ceux qui font partie de la deuxième catégorie, il faut s’accrocher pour arriver à compenser les gros blancs dans le récit de la saga, notamment sur ce qui se déroule à Poudlard depuis la mort de Dumbledore (sixième volet). Si l’on passe outre ces raccourcis que seuls les fans purs et durs du sorcier binoclard pourront compenser, le dernier et ultime volet d’Harry Potter est un concentré de deux heures d’action fantastique bien parti pour clôturer honorablement la série.

Nous retrouvons donc Harry Potter, Hermione Granger et Ron Weasley dans leur quête des Horcruxes, ces trois objets magiques qui renferment des parties de l’âme de Voldemort et que les trois adolescents doivent détruire (si vous ne voyez pas de quoi je parle, c’est que vous faites partie de la troisième catégorie dont j’ai parlé plus haut et je m’étonne que vous soyez encore en train de lire ces lignes). Après un détour chez Gringotts, la banque des sorciers tenue par les gobelins, le trio doit partir pour Poudlard (désormais dirigé par Severus Rogue) afin de retrouver le deuxième Horcruxe. Mais Voldemort, qui est loin d’être con, devine ce que trame Harry Potter et lance son armée de sorciers sur l’école de magie.

Bon, ce que je raconte, ça fait déjà quatre ans que les lecteurs fanatiques de J.K. Rowling le savent, tout comme les révélations fracassantes de Severus Rogue, le plan alambiqué de Dumbledore pour contrer Voldemort et le destin tragique auquel est censé être voué Harry Potter. Qui dit dernier volet dit également résolution des intrigues secondaires. Et comme dans la saga, il y a une flopée de personnages secondaires, cette deuxième partie des Reliques de la Mort part dans tous les sens. Si bien qu’il y en a qui peuvent mourir que ça nous en touche une sans faire bouger l’autre.

Si on est loin d’avoir la même chair de poule que dans Le Retour du Roi, cette conclusion confirme cependant tout le savoir faire de David Yates sur une franchise qui partait en vrille et qu’il a su remettre sur les rails en donnant une homogénéité qui manquait cruellement sur les quatre premiers volets. On peut donc dire que la saga Harry Potter se termine bien mieux qu’elle n’a commencé. Et ça, c’est suffisamment important pour être signalé.

 

 

The Vug

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About The Vug

Utilisant que très rarement sa soucoupe volante en raison de son mal des transports, The Vug passe ses journées devant la télévision en se gavant de nicotine (l’unique aliment terrien qu’il peut supporter). En attente d’une régularisation de sa situation (ses papiers d’identité n’étant pas reconnus par l’administration), il descend régulièrement au bistrot en bas de chez lui, toujours accueilli par le patron d’un affectueux « Et un p’tit blanc pour le p’tit gris ! ».