Critique de Faites le mur!

VN:F [1.9.22_1171]
Notez ce film
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Exit Trough the Gift Shop

de Bansky

avec Bansky, Rhys Ifans, Thierry Guetta

Etats-Unis/ Grande Bretagne – 2010 – 1h26

Rating: ★★★★☆

Il était un homme, un français vivant aux Etats-Unis, à Los Angeles. Il s’appelle Thierry Guetta (sans rapport avec David..) et possède un magasin de vêtements, mais ce n’est pas tout, il possède aussi une caméra qu’il décide de porter toujours avec lui. Il filme tout et n’importe quoi, célébrités, enfants, plage… C’est une passion dévorante, mais un peu indigeste car où est le sens de filmer tout et n’importe quoi. Lors d’un de ses retours en France, il découvre que son cousin est celui qu’on appelle Space Invader, la personne qui colle des logos d’extra-terrestres en référence au jeu du même nom dans les rues de Paris. De là Thierry sait quoi filmer, le monde marginal des graffeurs, les « street artists », dernier milieu artistique n’entrant encore dans les institutions.

Nous voilà alors dans au plus près de ces artistes clandestins, armés de bombes, proposant leurs œuvres en libre-service à tout le monde, filmé par Thierry Guetta, qui a encore plus soif d’images : il veut filmer les actions de l’artiste Banksy, connu pour avoir collé ses propres tableaux dans des musées. Le voyage prend une autre ampleur entre actions coup de poing (faire l’impossible à Disneyland…) et expositions cool (un éléphant…), réfléchissant sur la passion.

Mais la passion suffit-elle à faire d’une personne un artiste ? Le cas étudié, on le comprend à la moitié du film, est Thierry Guetta. Du filmer n’importe quoi, à filmer les graffeurs, il est le témoin privilégié de ce tourbillon urbain, seul rempart contre l’inondation des panneaux publicitaires. Premier hic, le film n’est pas de Thierry, il est de Banksy, pourtant c’est Thierry Guetta qui filme, il n’a pas réussit l’étape de montage, dont on dit que c’est la première démarcation entre professionnel et amateur. Puis ce dernier veut faire du « street art », sur les conseils de Banksy, et l’expérience semble moins plaisante… Car de l’argent est en jeu…

Faites le mur est un documentaire réfléchi et subtil s’interrogeant certes sur la passion et l’art mais aussi posant la question des institutions artistiques, de la mode « fashionerie » culturelle et l’argent. J’ai appris autrefois qu’il y avait deux types d’artistes : ceux qui veulent être populaire en touchant le plus grand nombre, ceux qui veulent être reconnu par leur pairs. À vous de comprendre où se place Banksy et où se place Thierry Guetta.

Hamburger Pimp

Acheter le DVD sur Amazon:

Partager cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • email

About Hamburger Pimp

Rônin durant l’ère Edo au 17ème siècle, mais persuadé de venir d’ailleurs, il fût de l’armée de samouraïs chargée d’exterminer des carcasses à moitié vide de zombies peuplant un domaine proche du mont Fuji, dirigé par un seigneur cannibale. Des victimes revenus en bourreaux peut-on dire. Il fût le seul survivant des sabreurs, blessé par une marque maudite, qui par moments le zombifie le poussant à rechercher de la chair fraîche mais allongeant sa vie considérablement, le rendant encore vivant aujourd’hui. Depuis il traque des zombies à travers le monde et le temps, à bon prix, ce qui l’a poussé à se faire passer pour un dirigeant de société de cinéma spécialisée dans les effets spéciaux gores alors que ce sont les zombies tout juste repassés par sa lame précise. Il lui arrive souvent de récupérer du sang afin de le réinjecter dans la terre d’un bonsaï conservé depuis des siècles. Cet arbre minuscule, pourrait être la clé de son salut face à sa fatalité…